Christian de Metter – Rouge comme la neige


Un western haletant !

Christian de Metter - Rouge comme la neigeAprès plusieurs adaptations, dont l’excellent « Shutter Island« , Christian de Metter s’attaque donc en solo au western.

L’histoire se déroule en 1896, dans une petite ville du Colorado et invite à suivre les pas d’une femme qui caresse l’espoir fou de pouvoir retrouver sa fille aînée six ans après sa disparition. C’est l’arrestation d’un criminel ayant tenté de kidnapper un petit garçon qui vient raviver sa flamme et la pousse à commettre des actes qui vont entraîner le lecteur dans une course-poursuite haletante à travers les Rocheuses.

Ceux qui s’attendent à découvrir un western parsemé de duels à la régulière et de bagarres de saloon devront cependant revoir leur copie. Si l’auteur aborde le massacre de Wounded Knee en toile de fond et distille une ambiance far-west âpre et violente, il propose surtout une intrigue quasi policière mâtinée d’un drame familial. Multipliant les rebondissements et brouillant régulièrement les pistes, il entretient le suspens tout au long de cette histoire faussement linéaire. S’appuyant sur des dialogues efficaces et un rythme parfaitement maîtrisé, il soigne la psychologie de personnages, dont il dévoile progressivement la part d’ombre.

Pour l’occasion, Christian de Metter abandonne sa technique habituelle au profit d’un crayonné monochrome avec une prédominance de tons ocres/sépia. Cette approche permet non seulement de plonger l’ensemble dans une atmosphère poussiéreuse totalement adéquate, mais donne également l’impression de contempler des images d’époque, jaunies par le temps. Ajoutez à cela un grand format qui permet de mettre en valeur les grands espaces américains tout au long de cette cavale, ainsi que quelques touches de rouge vif qui viennent renforcer l’aspect dramatique et violent de certaines scènes, et vous obtenez une œuvre de toute beauté. Les cadrages très cinématographiques et le travail au niveau de l’expressivité des visages et des non-dits contribuent également à la puissance graphique de ce one-shot.

Un excellent western, que vous pouvez retrouver dans mon Top de l’année.

Découvrez la bande annonce :

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

5 Réponses to “Christian de Metter – Rouge comme la neige”

  1. J’ai adoré Shutter Island par contre le western est moi : It’s not possible !

  2. J’avais beaucoup aimé Shutter island mais là j’avoue que le western ça m’emballe moyennement…

  3. j’ai aimé plusieurs de ses adaptations, et même si le western, ça ne m’attire pas, je tenterai, si je croise cet album

  4. Un one shot en plus ! Voila qui a tout pour me plaire.

  5. Le sujet me tente moyennement mais les dessins beaucoup, alors pourquoi pas, d’autant que ton avis donne bien envie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :