Antoine Ozanam et Mikkel Sommer – Burn out


Descente aux enfers d’un flic quadragénaire !

Antoine Ozanam et Mikkel Sommer - Burn outEn invitant à suivre la descente aux enfers d’un flic quadragénaire qui menait jusque là une vie pépère entre ses parties de pêche et de jambes en l’air avec sa maîtresse, Antoine Ozanam livre à nouveau un polar parfaitement huilé au sein de cette collection KSTR des éditions Casterman.

La vie du policier bascule lorsque sa maîtresse est retrouvée assassinée. Si l’été est particulièrement caniculaire à Reno, Nevada, c’est surtout le brave Ethan Korashi qui commence à avoir chaud. Il se retrouve non seulement principal suspect du meurtre de sa maîtresse, mais comme si cela ne suffisait pas, le pauvre bonhomme ne dispose que d’une marge de manœuvre limitée en ayant pour collègue son beau-frère et pour patron son beau-père. Et oui… jusqu’au cou !

L’acteur principal de ce polar sombre, qui livre quelques personnages très charismatiques, est donc ce policier qui sent progressivement les mailles du filet se refermer sur lui, sans parvenir à deviner d’où vient le danger. Rattrapé par son passé, piégé par un sort qui semble s’acharner contre lui, il se retrouve complètement dépassé par cette enquête policière qui pourrait finalement bien être sa dernière.

Entretenant le suspense jusqu’à la dernière page, Antoine Ozanam livre une intrigue parfaitement huilée. Multipliant les retours en arrière et maniant avec brio une voix-off qui nous rapproche encore un peu plus de la détresse du personnage, il mène le lecteur par le bout du nez. Si les ficelles de cette intrigue policière rondement menée ont déjà été usées jusqu’à la corde, la véritable surprise de cet album vient du dessin. Réputée pour dévoiler de jeunes auteurs talentueux, la collection KSTR nous fait en effet découvrir un dessinateur danois talentueux. D’un graphisme surprenant et très personnel, Mikkel Sommer impose son style au fil des pages et livre des planches qui accompagnent avec brio ce polar efficace à l’ambiance étouffante.

Un très bon one-shot !

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Publicités

3 Réponses to “Antoine Ozanam et Mikkel Sommer – Burn out”

  1. Je ne suis pas fan du polar en BD en général mais j’ai eu quelques bonnes surprises avec le genre malgré tout… Je la feuilletterai peut-être à l’occasion…

  2. Un one shot tu dis ? Alors pourquoi pas…

  3. Comme Jérôme, je suis séduite par le fait que ce soit un one-shot. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :