Terry Hayes – Je suis Pilgrim


LE roman à lire en 2014 !

Terry Hayes - Je suis PilgrimAncien journaliste et habitué des scénarios hollywoodiens (Dead Calm, From Hell, Mad Max 2), Terry Hayes place la barre très haute pour son premier roman.

L’auteur ne perd pas de temps avec la mise en place et entre immédiatement dans le vif du sujet en proposant une scène de crime particulièrement sordide dans un hôtel minable proche de Ground Zero. Multipliant les intrigues, allant d’un père décapité sur une place d’Arabie Saoudite à un milliardaire américain tombé d’une falaise en Turquie, en passant par un chercheur syrien torturé à l’entrée de son laboratoire, Terry Hayes ne vous lâche ensuite plus la grappe. Tournant les 650 pages à un rythme effréné, ballotté aux quatre coins du monde dans le sillage de personnages qui se dévoilent au fil des chapitres, le lecteur se retrouve embarqué dans un récit dense, dont les différents éléments finissent par s’imbriquer avec une facilité et une cohérence déconcertante.

Ne laissant aucun temps mort, le livre installe progressivement un suspens haletant, rythmé par une chasse à l’homme entre un agent secret et un terroriste, et qui se voit de surcroît ponctué par un compte à rebours insoutenable qui fait froid dans le dos. Réduire cet ouvrage à une course poursuite entre deux hommes serait cependant manquer de respect vis-à-vis de l’ingéniosité de ce roman qui mêle espionnage, terrorisme, aventure, thriller et polar et qui prend le temps de revenir sur le parcours des différents personnages. Le Sarrasin n’est ainsi pas seulement le nom de code d’un djihadiste fantôme traqué par tous les services secrets de la planète, c’est surtout un homme, pas forcément mauvais, façonné par la vie et poussé à embrasser une quête vengeresse qui l’amènera à planifier un crime contre l’humanité. Tout comme Pilgrim n’est pas uniquement le nom de code d’un homme aux innombrables identités, qui n’existe pas officiellement, ni une sorte de James Bond infaillible qui doit reprendre du service pour accomplir une ultime mission quasi impossible, mais surtout un professionnel rempli de doutes, dont la survie ne tient qu’à quelques détails. Le parcours foncièrement humain des différents protagonistes est donc également l’une des forces de ce roman incontournable de l’année !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :