Robert Kirkman et Charlie Adlard – Walking Dead, Guerre totale (Tome 21)


L’affrontement final avec Negan !

Robert Kirkman et Charlie Adlard – Walking Dead, Guerre totale (Tome 21)Alors que plusieurs lecteurs commençaient à trouver que l’histoire de Walking Dead finissait par tourner en rond et que le scénario contenait parfois quelques facilités, j’étais toujours resté grand fan de la série. Par contre, en lisant cette conclusion de cycle qui reprend les épisodes #121 à #126, j’ai également trouvé que le niveau de cette saga baissait.

Suite aux évènements du tome précédent, les dégâts causés par l’attaque de Negan poussent la petite communauté d’Alexandria à démanger vers la Colline, tandis qu’Eugene et son équipe sont capturés par l’ennemi. Ce tome invite donc à découvrir le sort des captifs, ainsi que les choix de Dwight, qui aimerait tant renverser son leader. Mais le but principal de cet album est bien entendu la confrontation finale entre Rick et Negan afin de clôturer cette guerre entre Rick à la communauté des « Sauveurs » une bonne fois pour toutes.

Si l’idée d’imprégner les armes du sang des marcheurs afin de contaminer l’adversaire est la véritable nouveauté de ce tome, j’ai par contre trouvé que Kirkman commence à enchaîner les séquences fortes sans soigner les transitions autant qu’avant. J’ai parfois l’impression qu’il veut aller trop vite, ce qui nuit au scénario. Outre le manque de transition entre les scènes, il faut parfois déplorer certaines facilités au niveau du scénario. Je me suis ainsi par exemple posé de sérieuses questions concernant la stratégie de certains personnages lors de la lecture.

L’autre point faible est que les scènes plus calmes sont moins bien gérées qu’avant, du coup les nouveaux personnages ne parviennent pas vraiment à devenir aussi intéressants que les vieux de la vieille. Je n’ai par exemple pas été touché par Ézéchiel qui pleure pourtant la mort de son tigre. L’émotion n’est donc plus au rendez-vous et certains protagonistes me laissent totalement indifférent.

Visuellement, Charlie Adlard se fait dorénavant aider par Stefano Gaudiano à l’encrage, ce qui permet d’augmenter le rythme de production sans nuire à la qualité, mais il faudra tout de même tenter de garder la barre assez haute au niveau du scénario…

Ils en parlent également: Yaneck, Dionysos

Publicités

2 Réponses to “Robert Kirkman et Charlie Adlard – Walking Dead, Guerre totale (Tome 21)”

  1. […] Autres critiques : Olvidame (My Zombie Culture) et Yvan Tilleul (Sin City) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :