Emmanuel et François Lepage – La lune est blanche


À la conquête d’un continent indomptable !

Emmanuel et François Lepage - La lune est blancheAprès « Un printemps à Tchernobyl » et « Le Voyage aux îles de la désolation » Emmanuel Lepage ajoute un nouveau voyage à son palmarès. Après avoir embarqué à bord du Marion Dufresne pour aller ravitailler les Terres Australes et Antarctiques Françaises (les TAAF), également surnommées les îles de la Désolation, l’auteur se voit proposer une nouvelle expédition accompagné de son frère.

Cette nouvelle aventure ne se contente pas de les emmener en Antarctique, mais leur offre également l’occasion de participer, en tant que chauffeurs, au grand raid de ravitaillement entre la base Dumont d’Urville et la station Concordia, soit un périple de 1.200 km les menant au cœur même de ce continent de glace.

Livré sous forme de carnet de bord, ce périple parsemé d’embûches et d’imprévus soumet une poignée d’hommes aux aléas de la nature. Du mal de mer à bord de l’Astrolabe au froid cinglant de ce désert de glace indomptable, cette conquête du sixième continent est une véritable aventure humaine et dépassement de soi. En pénétrant dans l’intimité de cette communauté scientifique qui vit isolée de tout durant plusieurs mois, le lecteur apprend à connaître les membres de cette mission scientifique et découvre les liens de camaraderie et de respect qui s’installent entre eux.

En revenant sur les expéditions menées en Antarctique au fil des ans, l’auteur rappelle également l’histoire et les enjeux stratégiques de cette conquête du Pôle Sud. Si cette BD reportage s’avère donc didactique, c’est surtout la beauté graphique qui vaut le détour. L’auteur retranscrit les paysages avec brio et croque chaque instant du voyage avec grande justesse. Si Emmanuel Lepage alterne à nouveau les styles, cette mise en images époustouflante est cette fois également agrémentée de superbes photographies réalisées par son frère François.

Un carnet de voyage de toute beauté, que j’ai encore plus apprécié que son précédent.

Ils en parlent également: Yaneck, Mo’

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

6 Réponses to “Emmanuel et François Lepage – La lune est blanche”

  1. Moi aussi, bien mieux apprécié ce témoignage que celui des îles. Il y a davantage de cohérence dans la construction de ce récit, idem pour le rythme. Je trouve qu’on est à la fois plus extérieur (meilleure vue d’ensemble de l’équipage, de leurs missions, des enjeux qu’ils soient techniques, scientifiques, humains…) et qu’on s’immerge mieux dans ce microcosme (le lecteur est davantage interpellé et dispose de tous les éléments qui lui permettent de mesurer les tenants et les aboutissants de cette expédition)

  2. Vu que j’avais adoré Voyage aux îles de la Désolation, celui ci risque bien d’être un coup de coeur !

  3. Il me fait très envie du coup !

  4. inutile de dire qu’il me fait super envie, c’est une telle belle promesse! il me tarde qu’il arrive à la biblio!

  5. J’ai bien envie de la lire même si le mot « didactique » que tu as employé me fait un peu peur ! Par contre, je vais surement commencer par Voyage aux îles de la Désolation.

  6. Il sera sur ma liste au Père Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :