Joshua Dysart et Khari Evans – Harbinger, Les renégats (Tome 2)


La nouvelle équipe de Peter Stanchek !

Joshua Dysart et Khari Evans - Harbinger, Les renégats (Tome 2)Harbinger est une série imaginée au début des années ’90 par Jim Shooter, l’ancien rédacteur en chef de Marvel, et David Lapham chez Valiant Comics. Après un passage par les jeux vidéo et plusieurs années de silence, la série est relancée en 2012 par Joshua Dysart (Soldat inconnu) et Khari Evans. Ce deuxième tome reprend les épisodes #6 à #10 de ce reboot.

Le premier volet invitait à suivre les pas de Peter Stanchek, un jeune garçon aux pouvoirs surhumains, qui a du mal à trouver sa place au sein de la société, jusqu’au jour où le richissime Toyo Harada lui propose de rejoindre « Harbinger », une fondation secrète regroupant d’autres personnes aux dons similaires. La fin d’album abandonnait cependant Peter très mal en point, suite à son combat contre Toyo Harada. Grâce à l’intervention de Faith Herbert, alias Zephyr, il a cependant réussi à s’enfuir vivant de la fondation dirigée par Toyo Harada.

Si le tome précédent servait à mettre en place cet univers qui a tout d’une relecture plus mature des X-Men, tout en permettant de découvrir le potentiel du jeune héros, cette suite délaisse quelque peu le héros principal au profit de personnages secondaires qu’il réunit afin d’affronter l’empire de Toyo Harada. Il y a bien évidemment sa jeune voisine Kris Hathaway, ainsi que l’attachante Zephyr, mais il faudra dorénavant également compter sur deux nouvelles recrues : Charlène Dupre, une strip-teaseuse particulièrement chaude, et Torkelson, un jeune handicapé qui se réfugie dans son monde imaginaire. Si les pouvoirs des nouveaux mutants n’ont rien de révolutionnaire, le travail effectue par Joshua Dysart au niveau du développement psychologique des personnages est remarquable. Parsemant régulièrement son récit de flash-backs qui reviennent sur le passé peu reluisant des membres de l’équipe de renégats, l’auteur dévoile progressivement des personnages plus complexes et attachants.

Après la constitution de cette équipe traquée par les mutants d’Harada, le lecteur a droit à une bonne dose d’action qui met immédiatement les jeunes psiotiques à rude épreuve. Visuellement, le nombre de protagonistes a également augmenté car outre Khari Evans (épisode #7), l’on retrouve également Phil Briones (épisode #6), Barry Kitson (épisode #7), Lee Garbett (épisode #7-8), Pere Pérez (épisode #9), Matthew Clark, Alvaro Martinez, Dimi Macheras et Brian Thies (épisode #10) aux pinceaux. Cela fait évidemment beaucoup de dessinateurs différents pour seulement cinq chapitres, mais , malgré des styles différents, ils font de leur mieux pour garder un maximum de cohérence et d’harmonie au niveau du graphisme.

Une très bonne série !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :