Loisel et Tripp – Magasin Général, Notre-Dame-des-Lacs (Tome 9)


Magasin Général ferme boutique !

Loisel et Tripp – Magasin Général, Notre-Dame-des-Lacs (Tome 9)Et voilà, après neuf années de travail en commun, Régis Loisel (au crayonné des planches) et Jean-Louis Tripp (à l’encrage et à la finalisation des dessins) mettent fin à cette saga québécoise réalisée à quatre mains. Cela tombe bien car, au rythme d’un album par an, cette tranche de vie québécoise initialement prévue en seulement trois tomes commençait tout doucement à s’essouffler. Ce neuvième tome est donc l’occasion de profiter une dernière fois de l’alchimie magnifique entre ces deux grands talents de la bande dessinée et de faire nos adieux à cette petite paroisse rurale de Notre-Dame-des-Lacs.

« Magasin Général » raconte l’évolution d’une petite communauté rurale du fin fond du Québec des années 1920-30. Cette chronique rurale dépeint la lente émancipation de cette paroisse québécoise où se met subitement à souffler un vent de liberté et de modernité. Cette révolution tout en douceur vis-à-vis des mœurs de l’époque est faite de gastronomie, de couture, d’airs de Charleston et de valeurs humaines.

Ce récit choral débute par le décès du propriétaire de l’unique commerce de la commune et invite ensuite à suivre la vie des habitants du village sur plus de 600 pages. Le personnage central est Marie, la jeune veuve de Félix Ducharme, qui décide de reprendre les activités du Magasin Général à la mort de son époux, mais les personnages secondaires ne sont pas en reste. Du jeune curé au simplet du village, en passant par les trois bigotes qui finissent par pécher avec le sourire, ces seconds couteaux s’avèrent truculents et leurs tranches de vie font toute la saveur de cette saga. De plus, les auteurs (avec l’aide du montréalais Jimmy Beaulieu) ont également opté pour une narration franco-québécoise compréhensible des deux côtés de l’Atlantique et riche en expressions locales savoureuses.

Lors de ce final, les auteurs poursuivent cette chronique sociale gentillette et continuent de mettre en avant le caractère des différents personnages hauts en couleurs et, malgré tout, remplis d’humanité et de générosité. De la crise de foi du prêtre à la grossesse inespérée et inexpliquée de Marie, en passant par le retour des hommes et la mise à l’eau du bateau de Noël, le quotidien des habitants est toujours aussi plaisant à suivre. Sans oublier la voix-off de Félix qui, tout comme nous, finit par abandonner le petit village entre de bonnes mains, ou ce générique de fin servi sous forme d’album photo, qui permet de contempler une dernière fois tous nos amis et de faire nos adieux à cette saga profondément humaine qui allie simplicité, humour, bonne humeur, tolérance et générosité. Des valeurs qui se font bien rares de nos jours…

Une Réponse to “Loisel et Tripp – Magasin Général, Notre-Dame-des-Lacs (Tome 9)”

  1. Je n’ai pas encore commencé cette série. J’ai le tome 1 sur mes étagères et il me tarde de me lancer dans cette lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :