Djian, Olivier Legrand et David Etien – Les Quatre de Baker Street, La Succession Moriarty (Tome 5)


Après la mort de Sherlock !

Djian, Olivier Legrand et David Etien - Les Quatre de Baker Street, La Succession Moriarty (Tome 5)Voilà déjà cinq tomes que Djian, Olivier Legrand et David Etien déambulent dans le Londres de Sherlock Holmes en compagnie de Black Tom, Charlie et Billy. Si l’aventure avait débuté en 1889, elle touche ici à une période délicate de l’œuvre de d’Arthur Conan Doyle : Sherlock Holmes vient en effet de disparaître tragiquement dans les célèbres chutes de Reichenbach !

Nos trois jeunes héros, toujours accompagnés de leur chat Watson, se retrouvent donc orphelins de leur mentor. « Pas grave ! », me direz-vous, car, au fil des tomes, cette saga qui a pour vedettes trois francs-tireurs issus des rues de l’East End a su prouver qu’elle pouvait facilement se passer du personnage mythique créé par Arthur Conan Doyle. J’étais néanmoins curieux de découvrir comment les auteurs allaient gérer les trois années de disparition de Sherlock Holmes.

Si les Quatre de Baker Street sont un peu abattus en début d’album, ils reprennent cependant vite du poil de la bête grâce à un étrange inspecteur de la Special Branch. Lors de cette nouvelle aventure riche en rebondissements, nos jeunes héros vont non seulement devoir résoudre une mystérieuse histoire d’enlèvement, mais également mettre des bâtons dans les roues des héritiers de Moriarty qui cherchent à relancer la Firme. Le lecteur a donc à nouveau droit à un récit rythmé par de nombreuses scènes d’action et à trois enfants particulièrement attachants, qui n’ont aucun mal à voler la vedette à Sherlock Holmes.

Visuellement, c’est également toujours un plaisir de retrouver cette série. Le trait dynamique et chaleureux de David Etien colle parfaitement à cette aventure grand public mettant en scène des jeunes héros optimistes et débrouillards. La colorisation lumineuse pourra peut-être surprendre ceux qui sont habitués aux bas-fonds brumeux et sordides de Londres, mais elle sied finalement très bien à l’ambiance plus jeune et plus légère insufflée par les auteurs à l’univers de Sherlock.

Une série incontournable, que vous retrouverez dans mon Top BD de l’année !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :