Laurent Gounelle – L’homme qui voulait être heureux


Le plus important, c’est d’y croire !

Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureuxL’homme qui voulait être heureux est un instituteur en vacances à Bali, qui va être amené à se poser des questions sur sa vie et sur son futur suite à la rencontre d’un maître spirituel du nom de Samtyang. Le récit invite à suivre les différentes rencontres entre le guérisseur de renom et le touriste, ainsi que les questionnements de notre héros entre chacune de ses visites au gourou local.

« Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable. C’est à toi de choisir et de vivre ta vie. »

Bon, commençons par les points négatifs de ce roman que j’ai finalement plutôt apprécié. Si au niveau du style il y a certainement moyen de faire mieux, l’auteur s’amuse surtout à enfoncer des portes déjà grandes ouvertes depuis longtemps. L’intrigue repose en effet sur la pensée positive et sur une tonne de bons sentiments à deux balles : l’argent ne fait pas le bonheur, l’amour est important, on a toujours le choix, quand on veut rien n’est impossible, il faut s’ouvrir aux autres et croire en ses possibilités. Sur base de quelques exemples, cette vulgarisation psychologique va donc vous démontrer qu’il n’est finalement pas si difficile d’être heureux et de réussir sa vie. C’est donc parfois un peu naïf et souvent assez simpliste, mais ce n’est pas forcément dénué de bon sens…

« Quand on apprend à aller vers les autres pour leur demander ce dont on a besoin, c’est tout un univers qui s’offre à nous. La vie, c’est s’ouvrir aux autres, pas se refermer sur soi. Tout ce qui permet de se connecter aux autres est positif. »

Le lecteur a donc droit à une petite leçon de pensée positive, de développement personnel et d’autosuggestion particulièrement accessible, qui l’invitera à réfléchir sur l’orientation de sa propre vie et sur quelques valeurs essentielles. Cette dose de bien-être enfonce donc de nombreuses portes ouvertes, mais si elle vous permet de n’en franchir ne fût-ce qu’une seule, la lecture ne sera pas inutile…

« Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait. »

Personnellement, j’ai également vu « Eyes Wide Shut » de Stanley Kubrick mais, contrairement aux deux héros de cette histoire, rien ne m’attire chez Nicole Kidman (ni chez Tom Cruise d’ailleurs…)… ce qui ne m’a pourtant pas empêché d’apprécier ce livre vite lu qui invite à vivre heureux.

A classer dans mes bonnes lectures

Publicités

2 Réponses to “Laurent Gounelle – L’homme qui voulait être heureux”

  1. Lu il y a peu. J’ai eu beaucoup de mal avec le contexte de la rencontre entre l’enseignant et son guide spirituel. Beaucoup de mal sur le côté simpliste de certaines réflexions.
    Et puis à force de tourner les pages, on s’y fait… Mais je doute que je garderais un souvenir ému de cette lecture

  2. […] La chronique d’Yvan. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :