Zidrou et Benoît Springer – L’Indivision


Un sujet tabou abordé avec grande justesse !

Zidrou et Benoît Springer - L'IndivisionEtant donné la relation plutôt distante que j’entretiens avec ma sœur, le sujet de cet album tient pour moi plus de la science-fiction que du roman graphique et ne m’attirait d’ailleurs pas plus que cela. Mais bon, étant fan du travail de Zidrou et de Benoît Springer, je pouvais difficilement passer à côté de ce one-shot, peu importe le sujet.

Il faut en effet avouer que le sujet de cet album est plutôt casse-gueule car le récit aborde la relation charnelle entre un frère et une sœur. Si le sujet dérange inévitablement, les deux auteurs qui ont déjà collaboré sur « Le beau voyage » abordent cette relation incestueuse avec grande justesse, sans aucune forme de jugement ou de voyeurisme. En suivant le quotidien des personnages et en dévoilant progressivement leur secret, Zidrou montre les émotions et les tensions qui rapprochent et déchirent les deux amants interdits. Il y a d’une part le frère, qui se raccroche à cet amour et qui refuse de vendre la maison familiale afin de préserver les nombreux souvenirs qui y sont liés. D’autre part, il y a la sœur, qui tente de résister aux sentiments et de mettre fin à cette relation afin de vivre pleinement sa vie de famille, avec son mari et ses enfants. Son envie de rompre avec le passé la pousse également à vouloir vendre la maison qu’ils ont hérité à la mort de leur père et que son frère refuse de vendre. Pourtant, un jour, il faudra que l’indivision ait lieu…

Si le récit est pour le moins troublant et particulièrement sensible, il est néanmoins abordé avec retenue et grande justesse. Multipliant les non-dits lourds de sens, l’album restitue avec brio l’atmosphère assez lourde qui accompagne cette relation complexe. À ce titre, le dessin de Benoit Springer (Les Funérailles de Luce) et la colorisation de Séverine Lambour confèrent beaucoup d’authenticité à l’ensemble.

Ils en parlent également : Noukette

Publicités

Une Réponse to “Zidrou et Benoît Springer – L’Indivision”

  1. Casse-gueule oui, il est fort ce Zidrou quand même…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :