Robert Kirkman et Charlie Adlard – Walking Dead, Opportunités (Tome 24)


Negan enfin libre ?

Robert Kirkman et Charlie Adlard - Walking Dead, Opportunités (Tome 24)Après un tome qui se focalisait principalement sur Carl, la couverture de ce vingt-quatrième volet de la série Walking Dead semble annoncer le grand retour de Negan. Robert Kirkman prend néanmoins le lecteur à contre-pied, car Negan n’est pas le principal intérêt de ce tome qui reprend les épisodes US #139 à #144. Le passage dédié à Negan est même l’un des plus décevants de cet album car le soufflé retombe solidement une fois sorti du four.

Ce tome marque également le retour de plusieurs personnages que l’on avait perdu de vue depuis le saut temporel effectué par la saga lors du vingt-deuxième tome. Une visite de Rick dans la communauté située en bord de mer permet notamment de retrouver Ezekiel et Michonne. Ce passage plutôt bavard permet certes d’en apprendre un peu plus sur l’absence de ces personnages, mais n’est pas non plus le plus convainquant de l’album.

Non, la partie la plus intéressante est l’incursion de Carl au sein de la communauté des Chuchoteurs, dans l’espoir de ramener Lydia, la fille de la chef du clan, dont il est tombé éperdument amoureux. Après avoir découvert le havre de paix bâti par Rick lors du tome précédent, le contraste avec le mode de vie de ces individus qui se cachent sous un masque de chairs pour passer inaperçu aux yeux des vrais morts-vivants est énorme. Le plus intéressant est que ce nouveau groupe n’est pas intéressé par ce que la communauté de Rick possède car il ne cherche pas à reconstruire l’ancien monde, mais à vivre en harmonie avec les morts-vivants dans ce nouveau monde. Ces deux idéologies sont totalement opposées et l’album s’achève sur un nouveau cliff-hanger qui n’annonce rien de bon pour les amis de Rick.

L’auteur profite également du passage dédié à Negan et de la décision que doit prendre Maggie concernant le sort de celui qui a tenté de la tuer, pour lancer une réflexion sur la pertinence de la peine de mort. Visuellement, Charlie Adlard se fait aider par Stefano Gaudiano à l’encrage depuis quelques tomes, ce qui permet d’augmenter le rythme de production sans nuire à la qualité car les deux semblent avoir trouvé le bon équilibre.

Encore un bon tome… et l’envie de découvrir le suivant au plus vite !

Retrouvez cette saga dans mon Top comics de l’année !

Advertisements

Une Réponse to “Robert Kirkman et Charlie Adlard – Walking Dead, Opportunités (Tome 24)”

  1. Au passage, ce n’est pas Kirkman qu’il faut mettre à l’index pour la couverture, mais bien Delcourt qui a choisi de mettre ce personnage en avant alors qu’en effet, ce n’est pas du tout lui qui est le sujet principal du livre, ni le plus intéressant.
    Encore que je pense que Rick va faire appel à lui dans la guerre qui se prépare… On a pas fini de le voir, le père Negan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :