Robert Kirkman et Ryan Ottley – Invincible, Hécatombe (Tome 18)


Déjà le centième épisode !

Robert Kirkman et Ryan Ottley – Invincible, Hécatombe (Tome 18)Ce tome qui reprend les épisodes #97 à #102 de la saga US était particulièrement attendu puisqu’il reprend le centième épisode de la série.

Après un tome où Mark Grayson se retrouvait au chômage technique suite à la perte de ses pouvoirs, celui-ci débute de nouveau en compagnie de Pare-Balles, son remplaçant. Si les problèmes d’ordre privé que rencontre son substitut, n’avaient pas vraiment réussi à m’emballer lors du volet précédent, c’est déjà beaucoup plus intéressant lors de cet album. Les aveux qu’il doit faire à ses parents sont en effet pour le moins surprenants…

Malgré ce regain d’intérêt vis-à-vis des déboires de Pare-Balles, on est quand même heureux de constater que Mark retrouve finalement toutes ses capacités, ainsi qu’un quotidien toujours aussi turbulent. Il y a d’une part Dinosaurus qui pète de nouveau les plombs en voulant sauver la planète, plaçant ainsi Invincible dans une situation assez délicate. Ajoutez à cela la révélation de sa copine et l’évolution surprenante de la relation entre son père et les Viltrumites et vous obtenez de nouveau un tome qui part dans tous les sens.

Et l’épisode #100 me direz-vous ? Et bien, il suffit d’aller jeter un œil sur la première planche de cet épisode pour constater que Robert Kirkman fait très fort. Bon, certes, on sent que Kirkman a uniquement ajouté ce passage pour avoir un impact visuel choc en début de centième épisode, mais cela fonctionne. L’auteur a d’ailleurs parfois tendance à multiplier les rebondissements sans trop se soucier de la crédibilité de certains passages, comme par exemple la relation entre Invincible et Dinosaurus, qui me semble parfois un peu inconsistante. Mais bon, c’est fun, ça avance et on ne s’ennuie pas un seul instant. La petite touche d’humour de l’auteur lors du passage à la Comic Con prouve d’ailleurs qu’il s’amuse en écrivant cette saga.

Visuellement, le style cartoony et particulièrement dynamique de Ryan Ottley continue de faire des merveilles, avec quelques scènes choc à nouveau bien sanglantes.

Probablement pas le meilleur tome, mais une saga qui demeure incontournable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :