Michel Bussi – Nymphéas Noirs


Excellent polar(t) !

Michel Bussi – Nymphéas Noirs« Nymphéas Noirs » se déroule à Giverny, un petit village de Normandie, célèbre pour avoir été le fief du peintre Claude Monet. C’est dans ce cadre champêtre, constamment pris d’assaut par les touristes, que le cadavre de Jérôme Morval, chirurgien ophtalmologue, grand amateur de peintures et de femmes, est découvert. Laurenç Sérénac et Sylvio Bénavides, inspecteurs au commissariat de Vernon sont chargés de découvrir l’auteur de ce crime…

En marge de cette enquête policière, Michel Bussi invite à suivre trois femmes du village, qui semblent détenir la clé de l’énigme. La plus jeune, Fanette, pleine de vie et particulièrement douée pour la peinture, rêve de devenir une artiste de renom. La plus âgée, surnommée la sorcière, arpente les rues de Giverny munie d’une canne, tel un fantôme invisible, tendant l’oreille et épiant ses habitants. Puis, il y a Stéphanie Dupain, l’institutrice du village, celle dont tous les hommes tombent éperdument amoureux. Chacune détient forcément une pièce du puzzle…

Le point fort de ce polar qui se déroule sur treize jours est indéniablement la mécanique de narration. Michel Bussi s’amuse en effet à brouiller les pistes, ne divulguant ses secrets que lors d’un twist final qui m’a laissé bouche bée. Au-delà de cette intrigue prenante, menée de main de maître par un duo d’enquêteurs attachant, il faut également saluer l’ambiance distillée par l’auteur. En se baladant dans les petites rues de cet endroit bucolique dédié à l’art, le lecteur en apprend progressivement plus sur l’œuvre de Claude Monet et sur l’impressionnisme et l’art en général. Au fil des anecdotes sur Claude Monet et son œuvre, l’envie de se précipiter à Giverny augmente, même pour quelqu’un qui n’est pas spécialement amateur de peinture comme moi…

Un excellent polar(t) à la narration intelligente, au dénouement inattendu et au fond artistique !

Publicités

2 Réponses to “Michel Bussi – Nymphéas Noirs”

  1. Je l’ai lu récemment et la je viens de finir le temps est assassin, toujours un plaisir 😊

  2. J’ai adoré pour les mêmes raisons que toi! Le cadre artistique permet réellement au livre de se démarquer des autres!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :