Martha Hall Kelley – Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux


Trois regards sur l’horreur !

Martha Hall Kelley - Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureuxCe premier roman à trois voix (féminines) de Martha Hall Kelly propose trois visions différentes de la Seconde Guerre Mondiale.

Les trois narratrices qui permettent à l’auteure d’alterner les points de vue tout au long du récit sont une américaine qui travaille bénévolement pour l’ambassade de France, une polonaise prisonnière du camp de concentration de Ravensbrück et une allemande qui y travaille comme médecin.

En suivant les destins de ces trois femmes de 1939 aux années 60, le lecteur découvre non seulement la manière dont elles ont chacune vécu l’horreur de la guerre, mais également les conséquences sur leur vie d’après-guerre.

Ce roman qui s’inspire de personnages et de faits réels plonge inévitablement le lecteur au cœur de l’atrocité, mais propose également une magnifique histoire d’amour, d’amitié, de courage et de solidarité, tout en levant le voile sur des événements moins connus, tels que ces jeunes filles charcutées au nom de la science, que l’on surnomme les « lapins » de Ravensbrück.

Un premier roman poignant et une auteure à suivre de près !

Lisez également « Kinderzimmer » de Valentine Goby.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :