Luca Di Fulvio – Les Enfants de Venise


Il n’y a pas de rêves trop grands !

Luca Di Fulvio - Les Enfants de VeniseAyant adoré « Le Gang des rêves », je n’ai pas longtemps hésité à dévorer ce nouveau pavé de plus de 800 pages signé Luca Di Fulvio.

Dès les premières pages, l’auteur confirme son talent de conteur, invitant à suivre la destinée improbable d’une bande de gamins miséreux, obligés de faire preuve d’imagination et de roublardise pour s’en sortir. C’est le début d’une formidable aventure, portée par un souffle romanesque incroyable, qui pousse le lecteur à tourner les pages au plus vite, peu importe leur nombre…

« Les Enfants de Venise » propulse le lecteur au début de XVIè siècle et l’embarque de Rome à Venise, à la découverte d’une ville vivante et bruyante, où se côtoient escroqueries, maladies, prostitution, antisémitisme, corruption, politique, religion, sorcellerie, miséreux et nobles. Une époque trouble, pleine d’inégalités et d’injustices, d’où émergent plusieurs personnages hauts en couleurs dont l’auteur a le secret.

Luca Di Fulvio n’est en effet pas seulement un conteur hors pair, il a également l’art de créer des personnages particulièrement attachants. En nous plaçant immédiatement du côté des enfants de la rue, il parvient inévitablement à nous faire vibrer et poursuit cette stratégie tout au long du livre, nous plaçant systématiquement du côté des opprimés et des miséreux, qu’ils soient orphelins, prostituées ou juifs enfermés dans des ghettos et forcés à porter le bonnet jaune. Même les personnages moins sympathiques, tels que Shimon Baruch le juif revanchard ou Scavamorto le fossoyeur, ne laisseront personne indifférent et finiront même par en séduire plus d’un. Sans oublier cette histoire d’amour impossible à la Roméo et Juliette, entre un escroc chrétien et une fille de médecin juive.

J’ai donc à nouveau été conquis par cette brique mêlant amour, amitié, émancipation, contexte historique, jalousie, haine, cupidité et misère.

Bref, si vous avez aimé « Le Gang des rêves » vous ne pouvez pas passer à côté de ce roman et si vous n’avez pas encore lu « Le Gang des rêves »… ce sont deux coups de cœur qui vous attendent…

Publicités

7 Réponses to “Luca Di Fulvio – Les Enfants de Venise”

  1. Il faut vraiment que je m’y mette, je suis persuadée que je vais adorer!

  2. Bon et bien après le Gang lu cet été je lirai celui-là mais….. je vais attendre un peu 🙂

  3. J’ai lu Le gang des rêves, gros coup de coeur pour moi donc je vais sûrement tenter celui-ci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :