René Manzor – Apocryphe


Et si Jésus…

René Manzor - ApocrypheCe récit de René Manzor commence en l’an 30 au sommet du Golgotha, par la crucifixion d’un homme surnommé le “Roi des Juifs”. Au loin, un gamin de sept ans observe l’homme qui agonise sur la croix du milieu. Sept ans plus tard, David de Nazareth, car tel est son nom, vit caché dans le désert de Qumrân en compagnie de sa mère, mais rêve de délivrer son peuple. « Apocryphe » est son histoire…

En donnant corps au fils caché de Jésus, René Manzor plonge le lecteur dans le contexte historique turbulent du premier siècle de notre ère. En nous propulsant avec brio dans la réalité politique, sociale et religieuse de l’époque, le côté fictionnel de ce thriller biblique s’estompe malgré un titre qui ne laisse pourtant que peu de doutes quant à l’authenticité de cette épopée captivante. La frontière entre les personnages historiques, parfois revus sous un nouveau jour, et ceux issus de l’imagination de l’auteur devient ainsi de plus en plus floue. Le lecteur se laisse alors volontiers embarquer dans le sillage de personnages attachants, profonds et crédibles, qui évoluent au cœur d’un territoire qui ne demande qu’à se rebeller contre la domination écrasante des Romains.

Ajoutez à cela une écriture nerveuse et cinématographique, un excellent sens du rythme, renforcé par des chapitres courts, et des personnages féminins qui ne sont pas en reste malgré le contexte historique, et vous obtenez une histoire à laquelle vous n’êtes pas obligé de croire, mais qui ne manquera pas de vous envoûter de la première à la dernière page… et… qui sait… peut-être que les aventures de ce petit-fils de charpentier vous permettront même de retrouver la foi…

Je n’avais encore jamais rien lu de René Manzor, mais me voilà converti et vous pouvez donc dorénavant me compter parmi ses fidèles…

Apocryphe, René Manzor, Calmann-Lévy Noir, 400 p., 19,30€

Ils en parlent également: Les Livres de K79, EmOtionS, Ju lit les mots, The Cannibal Lecteur, Evasion polar, La caverne du polar,   Collectif polar, Pause polarUn Livre Toujours, Les cibles d’une lectrice « à visée », Aude Bouquine, Livresse du Noir, Ma passion les livres, The Eden of Books, Un Livre Toujours

2 Réponses to “René Manzor – Apocryphe”

  1. Merci pour le partage. Un coup de cœur pour moi.

  2. Comme toi, c’est mon premier René Manzor. Un énorme coup de coeur et une rencontre avec l’auteur. Merci pour le partage 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :