Steve Cavanagh – Treize


Une star hollywoodienne accusée de double meurtre !

Steve Cavanagh - TreizeAprès deux premières aventures juridiques particulièrement passionnantes, les fans d’Eddie Flynn ne manqueront pas de se jeter sur ce troisième roman dédié à cet avocat au sens de la justice profond.

Après ses déboires avec la maffia russe dans le premier volet (« La Défense ») et la pression exercée sur lui par la CIA lors du tome précédent (« Un coupable idéal »), notre ami se retrouve piégé au cœur d’un procès ultra-médiatisé, impliquant une vedette du cinéma hollywoodien, accusée d’avoir tué sa femme et son garde du corps. Si toutes les preuves semblent accuser Bobby Solomon, Eddie Flynn est de plus en plus convaincu que son client est innocent…

Pour son troisième roman, Steve Cavanagh situe donc à nouveau son histoire dans un endroit qu’il connaît bien en tant qu’ancien avocat (il a remporté le plus gros procès pour discrimination raciale d’Irlande du Nord). Mais, l’auteur irlandais a beau situer son récit dans un tribunal, il est cependant loin de nous endormir à coups de plaidoyers barbants… bien au contraire. Il multiplie les rebondissements et n’oublie pas non plus de nous servir une bonne dose d’action. De plus, en alternant les points de vue du serial killer et de cet ancien escroc devenu avocat au fil des chapitres, il parvient à plonger le lecteur au cœur de ce thriller judiciaire. Ajoutez à cela une écriture très directe, combinée à des chapitres particulièrement courts, souvent ponctués de cliff-hangers prenants et les pages se mettent à tourner toutes seules.

Alors certes, l’intrigue est peut-être légèrement capillo-tractée, mais l’idée de base particulièrement audacieuse d’introduire un meurtrier au sein du jury fonctionne à merveille. Le plaisir est également grand de retrouver Eddie Flynn, un personnage foncièrement attachant malgré une vie privée qui part totalement en couille. Si notre avocat est divorcé, traumatisé par une ancienne affaire et qu’il lutte encore contre son problème d’alcoolémie, sa débrouillardise, ses contre-interrogatoires musclés et sa capacité à débusquer les flics corrompus ne manquent pas de séduire. Le fait qu’il combine un sens de la justice profond à un passé d’escroc, qu’il ne renie pas du tout, permet également à l’auteur de ne pas cantonner son personnage d’un seul côté de la loi. Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus. Outre le plaisir de retrouver d’anciens personnages charismatiques, l’auteur nous livre plusieurs nouveaux protagonistes qui ne laisseront personne indifférent, de cet accusé qui finit par séduire à ce meurtrier au QI élevé et au sang-froid glaçant.

Un roman coup de cœur, vivement conseillé à tous les fans de polar !

Treize, Steve Cavanagh, Bragelonne, 424p., 20€

Ils en parlent également : EmOtionS, Un bon livre à lireLa liseuse et la théière, L’île aux 30 polars, Le caribou littéraire, Le sentier des motsAnne Ju, Samlor en livreWander Dreams

Publicités

2 Réponses to “Steve Cavanagh – Treize”

  1. Je découvre cet auteur, merci Yvan 😉 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :