Sophie Jomain – Et tu entendras le bruit de l’eau


Romance en Baie de Somme…

Sophie Jomain - Et tu entendras le bruit de l'eauAyant adoré « Quand la nuit devient jour » de l’auteure, je me suis jeté sans trop réfléchir sur son dernier roman, qui invite à suivre Marion Verrier, une journaliste people qui décide de faire un break en allant se ressourcer durant trois mois dans un gite en Baie de Somme. Un exil en pleine nature qui lui permet non seulement de réfléchir à son avenir, mais également de faire la connaissance de l’homme mystérieux et solitaire qui a loué le bungalow sur l’eau, tout proche du sien…

Parmi les points positifs de ce roman, il y a indéniablement le cadre, qui donne envie d’aller découvrir la Picardie, ainsi que la quête de soi du personnage principal. Loin de la superficialité du monde de la presse à scandales et du rythme effréné de la vie parisienne, Marion va en effet renouer avec la nature, avec elle-même et avec l’humain, s’ouvrant progressivement à un autre style de journalisme et à des sentiments amoureux envers ce voisin pourtant distant…

Et c’est là où le bât blesse en ce qui me concerne, car je n’ai malheureusement pas accroché à cette histoire d’amour, ni à sa conclusion. Alors, certes, la romance n’est pas vraiment mon « core business » et le 14 février n’est pas la date que je coche en premier dans mon agenda, mais je pense que le problème se situe également un peu au niveau du personnage dont Marion tombe amoureux. Ce dernier, très direct, fort bourru, voire même un peu paysan sur les bords, n’est pas vraiment parvenu à me séduire et j’ai du coup eu beaucoup de mal à comprendre l’attirance qu’éprouvait Marion envers ce malotru. Le tout étant ponctué d’une conclusion un peu trop cucul la praline, je n’ai donc pas trop adhéré au côté romance du récit.

Heureusement, Sophie Jomain ne se cantonne pas à la romance, mais aborde également plusieurs sujets forts, tels que la protection des animaux, l’exploitation du gaz de schistes, la condition des migrants ou la maladie. Ceux-ci sont peut-être survolés un peu trop vite, mais permettent de faire ressortir le côté engagé de l’héroïne et d’une auteure dont le style m’a de nouveau séduit !

Et tu entendras le bruit de l’eau, Sophie Jomain, Harlequin, 378 p., 15,90 €

Ils en parlent également: A la page des livres, Songe d’une nuit d’été, Des plumes et des livres, Léa, Rowena, CélinePsych3desLivres, Alice Neverland, Stella’s BooksFollow the readerPony Book, Spread my wingsEstwinch, LadiesColocBlog, There will be books, Un K à part, Livre sa vie, Malénia, Les tentatrices, Zélie, New Kids on the Geek, Miss Croq Book

Publicités

3 Réponses to “Sophie Jomain – Et tu entendras le bruit de l’eau”

  1. Merci beaucoup ❤

  2. Belle chronique Yvan ! Je ne te sens pas totalement emballé par ce livre 🙂

    • En effet, le côté histoire d’amour ne m’a pas trop séduit, mais je referme tout de même ce roman avec l’envie d’encore lire cette auteure dont j’aime beaucoup le style 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :