Franck Bouysse – Né d’aucune femme


S’accrocher aux mots !

Franck Bouysse - Né d’aucune femmeAyant adoré « Glaise » de Franck Bouysse, je n’ai pas pu résister bien longtemps à l’envie de lire son dernier roman, surtout que la couverture se veut également particulièrement séduisante.

Le récit débute par les paroles d’une femme, recueillies dans l’intimité du confessionnal du père Gabriel. Elle lui demande de récupérer des cahiers dissimulés sous la robe d’une défunte, dont il doit aller bénir le corps. La lecture de ces cahiers, qui contiennent les confessions de Rose, va bouleverser sa vie…

« Né d’aucune femme » raconte donc l’histoire de Rose, depuis son enfance et ce fameux jour où son père la vendue pour quelques pièces à un forgeron, jusqu’à ses derniers jours. En donnant en alternance la parole au père Gabriel, à Rose, à ses parents et au palefrenier du forgeron, ce récit choral dresse progressivement le portrait bouleversant d’une femme abimée par la vie, mais qui parvient à s’évader de l’enfer grâce aux mots. Des mots que l’auteur utilise avec grand brio, narrant l’intolérable avec force, beauté et finesse…

« Les mots, ils me font me sentir autrement, même enfermée dans cette chambre. Ils représentent la seule liberté à laquelle j’ai droit, une liberté qu’on ne peut pas me retirer, puisque personne à part Génie, sait qu’ils existent. »

« Né d’aucune femme » est une histoire sombre, mais profondément humaine, racontée de manière lumineuse !

Né d’aucune femme, Franck Bouysse, La manufacture des Livres, p., 20,90 €

Ils en parlent également (la liste de ceux qui n’en parlent pas est probablement plus courte 🙂 ): Anthony, Moka, Maeve, MaudDomi, Mélie, Juju, Gwen, CocoMes échappées livresques, EmOtionS, Au fil des livres, Actu du noir, Livresse du noirMumu dans le bocage, Lectures de rêve, Livres d’un jour, A l’horizon des mots, Entre deux livresSerial Readeuz, La livrophageUranie, Krolfranca, Les cibles d’une lectrice à visée, Emma’s books, Au fil de l’histoire, Lire & vous, Les yeux dans les livresMes pages versicolores, 22h05 rue des Dames, Black novel, Cercle littéraire de Dordogne, Moonpalaace, Girl kissed by fire, Mrs Pepys, Bib’Bazar, Des pages et des lettres, Boutabou, Eugénie, Liseuse hyperfertile, Ma passion les livres, Dealer de lignes, Les libraires masqués du grenier, Coquecigrues et ima-nu-ages

13 Réponses to “Franck Bouysse – Né d’aucune femme”

  1. T’exagères, si tu l’avais lu plus vite, tu aurais eu moins de blogs à citer !!

  2. Je pense qu’on est tous unanimes ou presque sur cette lecture. D’ailleurs Glaise est dans ma wishlist !

  3. Un merveilleux roman. Je conseille également L’Etrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell qui une âme proche de ce roman 😉 Merci !

  4. Qui peut résister à la plume de Franck Bouysse et à Rose :-)….. Et je dis oui pour l’Etrange disparition d’Esme Lennox que te conseille Stef Eleane….. Très beau

  5. Merci pour le lien et le passage sur mon blog. En effet, un très tès beau livre…. une réussite absolue de par la recréation contemporaine d’un sujet « gothique » qui rapelle les Hauts de Hurlevent…..

  6. Je le lirais c’est sûr. La couverture est si tendre. La blogosphère est unanime pour saluer cet auteur et ce livre. Jolie chronique Yvan. 🙂

  7. Merci pour le lien !!! Quel beau, et pourtant difficile, souvenir de lecture !!!
    Il faut que je découvre ses autres romans 😉

  8. Voilà qui me rappelle que je ne l’ai pas lu…

Répondre à Mumu dans le bocage Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :