Sandrine Collette – Et toujours les forêts


Une quête d’amour et d’espoir !

Sandrine Collette - Et toujours les forêts« Et toujours les forêts » invite à suivre la destinée de Corentin, un gamin non désiré, balloté de foyer en foyer par sa mère, puis finalement définitivement abandonné chez son arrière-grand-mère qui habite en pleine forêt. Une vie difficile, qui semble néanmoins promettre un avenir meilleur au moment où il part poursuivre ses études dans la grande ville… sauf que ce bref moment de liberté et d’insouciance se trouve subitement balayé par une catastrophe qui recouvre le monde entier de cendres…

« Et toujours les forêts » s’inscrit dans le genre post-apocalyptique, faisant initialement penser à « La Route » de Cormac McCarthy, lorsque le pauvre Corentin erre dans un monde gris, dépourvu de couleurs, essayant de rejoindre la forêt où il a grandi, puis à « Dans la forêt » de Jean Hegland, lorsque les vivres qu’il a accumulé s’épuisent et qu’il commence à organiser sa survie sur le plus long terme.

Rien de neuf à l’horizon, me direz-vous, sauf que la quête d’amour et d’espoir de ce gamin rejeté depuis la plus tendre enfance, puis réduit à la solitude par une apocalypse, prend inévitablement aux tripes. Malgré tous ces revers, malgré cette vie qui n’a plus aucun sens… il lui reste toujours une petite lueur d’espoir qui refuse de s’éteindre… et c’est franchement beau de voir comment l’être humain s’accroche à la vie, même si celle-ci devient plus animale qu’humaine… dormir, manger, se reproduire… retour à l’essentiel !

Le style de l’auteure, que j’avais déjà apprécié en lisant « Les larmes noires sur la terre », fonctionne également à merveille. Des phrases courtes, hachurées, qui insufflent du rythme, tout en percutant le lecteur de plein fouet. Outre l’aspect écologique du récit, qui invite à réfléchir sur les conséquences de notre mode de vie actuel, j’ai surtout apprécié son côté philosophique et sa noirceur. Une belle claque !

Et toujours les forêts, Sandrine Collette, JC Lattès, 334p., 20€

Ils en parlent également : EmOtionS, Cannibal lecteurMes échappées livresques, AudeLe livre d’après, Le coin des mots, Livresque78, Les lectrices optimistes, Plumes et pagesEmi litFolittéraires, Les fringales littéraires, Les Miss Chocolatine bouquinentÔ grimoire, Psych3deslivres, LittéLectureLove in booksBlack novel, The unamed bookshelf, The Eden of booksCollectif polar, Ma collection de livres, Encore du noir

8 Réponses to “Sandrine Collette – Et toujours les forêts”

  1. Lu et énorme coup de coeur. Déçue par « Animal » son précédent, le récit est scotchant

  2. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman, une belle réussite!

  3. J’adore Sandrine Collette. Elle me touche à chaque fois !

  4. énorme coup de coeur pour moi.
    Et merci pour le partage du lien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :