Clémentine Beauvais – Les petites reines


Tiens, voilà du boudin…

Clémentine Beauvais - Les petites reinesLes petites reines dont il est question dans ce roman de Clémentine Beauvais se nomment Astrid, Hakima et Mireille. Les trois jeunes filles viennent d’être respectivement élues Boudin d’or, d’argent et de bronze sur la page Facebook de leur collège de Bourg-en-Bresse. Grâce à ce « concours de boudins » elles découvrent qu’elles n’ont pas seulement un physique ingrat en commun, mais qu’elles aimeraient également chacune rencontrer une personnalité présente lors de la prochaine Garden Party de l’Elysée. A partir de ce but commun, elles mettent sur pied un périple à vélo de Bourg-en-Bresse à Paris, qu’elles effectueront sous la supervision du grand frère d’Hakima et qu’elles financeront en vendant… et bien oui, du boudin, lors des différentes étapes qui les mèneront le 14 juillet à Paris.

« Les petites reines » est donc un road-trip plutôt improbable de trois filles qui récoltent non seulement l’attention des médias grâce à leur périple, mais également la sympathie du lecteur. Clémentine Beauvais aborde certes le harcèlement scolaire via les réseaux sociaux, mais conserve énormément de légèreté, de positivisme et de tendresse tout au long de cette aventure estivale rocambolesque, à l’image du cynisme et du sens de la répartie de Mireille, la meneuse des trois.

Si la crédibilité n’est pas trop au rendez-vous, ce livre jeunesse particulièrement drôle ne manquera cependant pas de séduire.

Les petites reines, Clémentine Beauvais, Sarbacane, 270 p., 15,50€

Dans le même genre (mais encore mieux), lisez également : « La fourmi rouge » d’Emilie Chazerand et « Je suis ton soleil » de Marie Pavlenko

Ils en parlent également : Yuko, Laure, Rowena, Muffins & books, Wistikilit, Alexiane, VDBook, Ana, Joanna, Book’N’Cook, Baz’Art

12 Réponses vers “Clémentine Beauvais – Les petites reines”

  1. Je note la fourmi rouge, merci pour cet avis !

  2. alencredetesmots Says:

    Un coup de coeur pour ce livre 😊

  3. Découvert en audio avec une narratrice de qualité, je me suis régalée et j’ai vite oublié les petits défauts que tu soulignes.

    • Il faudrait que je tente un livre audio un jour…

      • C’est un format qui ne plaît pas à tout le monde. Moi ça fonctionne bien en voiture et ça donne vraiment une dimension plus vivante à la lecture 😉

      • Ah, je n’avais pas pensé à la voiture…2h de route par jour, voilà qui ouvre des perspectives 😬👍

      • Ah oui, en effet! N’hésite pas à tenter l’expérience alors 😉

      • Voilà, premier livre audio (« Trois jours et une vie » de Pierre Lemaitre) terminé…4 aller-retours au boulot et il était terminé. Même si je préfère les lire moi-même je renouvellerai l’expérience car du coup, je roule moins vite et j’ai moins l’impression de gaspiller mon temps 👍

      • Je te rejoins sur l’impression de perdre son temps d’autant plus quand je pense à tous les livres que je souhaite lire. 😂 Ravie que l’expérience t’ait convaincu! Il y en a qui n’adhère pas au format. Après tu verras certains livres prennent vraiment une autre dimension en audio (musique, narrateur) mais ça dépend du roman. Je garde un souvenir fort notamment de En attendant Bojangles avec la musique de Nina Simone en fond qui a apporté de l’émotion à l’écoute, superbe! Merci pour ton retour en tout cas! 🙂

Répondre à Yuko Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :