Colson Whitehead – Nickel Boys


Black Lives Matter

Colson Whitehead - Nickel BoysAprès avoir reçu le Prix Pulitzer en 2017 pour l’excellent « Underground Railroad », Colson Whitehead vient de recevoir le Prix Pulitzer pour ce roman qui aborde à nouveau la thématique de la ségrégation en invitant cette fois à suivre la destinée d’un jeune Noir envoyé en maison de correction. S’inspirant de la tristement célèbre Dozier School for boys en Floride, l’auteur propose la descente aux enfers d’Elwood Curtis en trois actes : avant son incarcération à la Nickel Academy, pendant son séjour dans ce centre de redressement pour jeunes délinquants et après…pour autant qu’il y en ait un ! 

Grand fan des discours de paix de Martin Luther King, Elwood Curtis rêve d’études brillantes à l’université malgré son origine modeste et une couleur de peau qui a plutôt tendance à vous fermer toutes les portes dans les années 1960. Malheureusement, suite à une erreur judiciaire qui n’empêchera pas grand monde de dormir, le pauvre gamin voit non seulement son avenir se briser, mais se retrouve surtout dans une maison de redressement dont personne ne ressort indemne.   

Colson Whitehead plonge le lecteur dans l’Amérique ségrégationniste des années 60, au sein d’une société régie par des Blancs, où les injustices raciales sont encore légion. En suivant les pas d’Elwood Curtis, le lecteur ressent à quel point ce racisme écœurant parvient à briser un gamin foncièrement bon à l’avenir prometteur. En retournant aux racines de ce mal qui a marqué au fer rouge des générations entières d’Afro-Américains, l’auteur fait écho aux inégalités entre noirs et blancs qui divisent encore de nos jours une Amérique qui a bien du mal à effacer toutes les traces de cet héritage…  

Un roman que l’on referme avec un genou à terre et le poing fermé levé vers le ciel !

Nickel Boys, Colson Whitehead, Albin Michel, 272 p., 19,99 €

Ils en parlent également: Cannibal lecteur, DiaCritik, USVA, Folavril, Mes échappées livresques, La culture dans tous ses états, My pretty Books, Aude, Ceciloule, Esmeralda, Charlotte, Gabrielle, Mumu, Maud, Mélanie, Pierre, Revanbane, Azilis, Nath, Le blog de Krol, Dealer de lignes, Mes pages versicolores, Love in Books, Tomabooks, La page qui marque, Lectures d’A, The Eden of Books, Nicolas, Antoine, La Ménagerie du livre, Uranie, Monica, Le monde de Tran, Anaëlle, Evasion polar, Henrik, Little Coffee Book, Les fringales littéraires, Aline, Librairie l’étincelle, Aurélie, Librairie l’Odyssée, Madame CDI, Le petit crayon, Christophe, Page après page, Baz’art

10 Réponses vers “Colson Whitehead – Nickel Boys”

  1. J’aime ta dernière phrase !

    • Heureusement qu’il ne fallait mettre qu’un genou à terre et pas deux car je ne suis pas certain de pouvoir me relever sinon après toutes ces semaines de confinement sans sport 😬😜

  2. moi aussi j’aime la dernière phrase…
    Sinon je l’ai réservé à la BM mais ouverture lundi ou pas on ne sait pas encore… Je n’ai pas encore lu « underground railroad » 🙂

  3. Moi aussi cette dernière phrase me plais beaucoup. Un immense roman qui me donne envie d’en lire d’autres de l’auteur ! excellente soirée Yvan 🙂

  4. Dans la période actuelle des élections américaines et du combat pour la démocratie qui se joue là- bas, ce roman devient un indispensable. Pourtant, je repousse de jour en jour la nécessité de cette lecture ! Comme un enfant et sa pensée magique, pour mieux encore faire la politique de l’autruche … tellement tout ceci fait très peur 😉

  5. […] Balcknovel1, Les petites lectures de Maud, Aude bouquine, L’essence des mots, Madame CDI, Sin city, Coup de cœur de CB, Mangeur de livres, Hilda George Reporter, Les maux […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :