Samuelle Barbier – Celles qui restent


Un roman triste qui fait beaucoup de bien !

Samuelle Barbier – Celles qui restent« Celles qui restent » raconte l’histoire de trois sœurs totalement différentes, mais très liées. Lorsqu’une des sœurs décide de partir, celles qui restent doivent non seulement chercher à comprendre le pourquoi de ce départ, mais surtout apprendre à vivre avec…

Je ne connaissais pas la magnifique plume de Samuelle Barbier, qui aborde ici avec énormément de délicatesse des thèmes particulièrement sensibles tels que la mort, le suicide et le deuil. S’appuyant avec tendresse sur un amour fraternel touchant, l’auteur parvient à entourer les différentes phases du deuil de chaleur, d’amour et d’espoir.

« Celles qui restent » fait partie de ces romans tristes qui font finalement beaucoup de bien. Un récit doux, émouvant, tendre, sensible et précieux, qui mélange rires et larmes sans jamais forcer sur les doses.

Un coup de cœur !

Il ne me reste plus qu’à aller découvrir son précédent roman : « La sirène et le scaphandrier ».

Celles qui restent, Samuelle Barbier, Hugo Roman, 227p., 16,95€

Ils en parlent également: Des plumes et des livresHélène, LaureK, Aurore, AurélieAnouk, Caroline, Petite étoile livresqueGwenLéa, Rowena, Angela, Ivredelivress, Ninie, Banditobooks, On Bookine, Naurile, Orlane, Balades en livres, Flora, Lily, Martine

4 Réponses vers “Samuelle Barbier – Celles qui restent”

  1. Oh, Angela ! Says:

    A lire sans plus tarder, vous ne serez pas déçu ! 🙂

  2. Merci beaucoup pour le partage de ma chronique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :