Archive pour 8 septembre 2021

Marie Vingtras – Blizzard

Posted in Guerre, Littérature with tags , on 8 septembre 2021 by Yvan

L’heure est à la confession !

Marie Vingtras - BlizzardParmi l’avalanche de livres publiés lors de cette rentrée littéraire d’automne, ce premier roman de Marie Vingtras ne terminera pas enseveli parmi tant d’autres car il s’avère excellent !

Le « Blizzard » dont il est question est celui qui souffle sur les terres hostiles de l’Alaska. Le genre de tempête qui vous invite à rester cloîtré chez vous, en espérant avoir assez de bois pour survivre et une bonne pelle pour tout déblayer une fois terminé. Malheureusement, Bess a tout d’abord eu la mauvaise idée de sortir avec le « petit », puis de lui lâcher la main le temps de refaire ses lacets. Un bref instant d’inattention qui a conduit à la catastrophe : le « petit » vient de se faire avaler par le blizzard !

Pour son premier roman, Marie Vingtras propose non seulement une course contre la montre haletante avec le mince espoir de pouvoir retrouver ce gosse vivant, mais surtout un huis-clos à ciel ouvert où les personnages partis à sa recherche vont se trouver eux-mêmes. Proposant des phrases courtes et des chapitres de seulement quelques pages, l’auteure rythme son récit comme un thriller à l’américaine, faisant monter la tension crescendo et tenant le lecteur en haleine de la première à la dernière page.

Ce récit choral invite à suivre quatre personnages qui prennent tout à tour la parole au fil des chapitres. Si tout disparaît progressivement sous un immense tapis de neige, des terribles secrets profondément enfouis refont progressivement surface. Quand on vient se planquer dans le trou du cul du monde, on a forcément quelque chose à cacher ! Livrés à eux-mêmes au cœur de cet environnement hostile, ils doivent non seulement affronter la nature, mais également leur propre passé.    

En isolant ses protagonistes dans cet endroit reculé du monde battu par des vents glacés, Marie Vingtras nous installe au plus proche de ses personnages. Les seules voix qu’elle partage sont les monologues d’individus en quête d’eux-mêmes, qui se dévoilent au fil de leurs pensées. Le gosse demeure introuvable, mais la vérité refait indéniablement surface. Au cœur de la tempête, l’heure est à la confession !

La Grande Librairie n’a pas menti, « Blizzard » fait en effet partie des incontournables de cette rentrée d’automne !

Blizzard, Marie Vingtras, Editions de l’Olivier, 181 p., 17 €

Ils étaient dans le blizzard: Joëlle, Orianne, Diacritik