Archive pour 12 janvier 2022

Philippe Besson – Paris-Briançon

Posted in Littérature with tags , on 12 janvier 2022 by Yvan

Le nouveau crime de l’Orient- Express?

Philippe Besson - Paris-BriançonAprès m’avoir bouleversé avec son excellent roman autobiographique « Arrête avec tes mensonges », Philippe Besson profite de cette rentrée littéraire 2022 pour m’inviter à bord d’un train de nuit entre Paris et Briançon.

A bord de l’Intercités de nuit n°5789, il fait tout d’abord les présentations : un médecin, une mère de famille, un hockeyeur, un VRP, un couple de sexagénaires retraités et une bande de cinq étudiants… sans oublier de mentionner un certain Giovanni Messina, qu’il présentera plus tard. Il annonce également d’entrée de jeu que tous les personnages n’arriveront pas vivant à destination. Ne sachant pas trop si je vais assister à un remake du crime de l’Orient- Express d’Agatha Christie, je décide de monter à bord…

Me voilà au cœur d’un huis-clos, entouré de personnages que rien ne relie et filant vers les montagnes alpines à bord d’un train-couchettes plutôt désuet. Étonnamment, cette ambiance nocturne, combiné à la difficulté de trouver le sommeil, semble inciter les gens à faire connaissance, à nouer des liens, voire même à se confier et à partager quelques secrets. Allez hop, je m’installe confortablement, j’enlève mes chaussures et j’allonge mes jambes sur la banquette… merci de m’avoir invité Philippe, je suis très bien là !

Philippe Besson a l’art de brosser des personnages attachants et de décortiquer leurs sentiments avec minutie. Au fil d’échanges profondément humains il met ses personnages à nu, tout en soulignant la fragilité de nos vies en abordant les thèmes de la fatalité et du hasard. Au-delà du suspense qui nous maintient éveillé durant tout le trajet, tout en nous tenant en haleine jusqu’à la dernière seconde, l’auteur nous oblige à faire le deuil de certains passagers, transformant ce qui s’annonçait être un bon polar…en petit coup de cœur émouvant !

Paris-Briançon, Philippe Besson, Julliard, 208 p., 19 €

Ils étaient également à bord du Paris-Briançon : Juju, Rose, Mateiva, MatatouneMarco