Archive for the Vengeurs Category

Brian Michael Bendis et Mike Deodato – Dark Avengers, Les Vengeurs Noirs

Posted in BANDES DESSINÉES, Brian M Bendis, Comics, Deluxe, Intégrales, Panini, Vengeurs, [Avec super-héros], [DL 2012] with tags on 25 mai 2012 by Yvan

Avengers et X-Men en version sombre !

Brian Michael Bendis et Mike Deodato - Dark Avengers, Les Vengeurs NoirsCe premier volume de Dark Avengers reprend les huit premiers épisodes de la série US, signés Brian Michael Bendis et Mike Deodato, ainsi que le crossover Utopia, signé Matt Fraction, Marc Silvestri et Terry Dodson. Au menu de ce Deluxe nous avons donc :

– Dark Avengers #1 à #6
– Dark Avengers / Uncanny X-Men : Utopia #1
– Uncanny X-Men #513 et #514
– Dark Avengers #7 et #8
– Dark Avengers / Uncanny X-Men: Exodus #1

Bienvenue du côté obscur de la force car ce récit se situe durant l’ère du Dark Reign. Les événements se déroulent donc après la tentative d’invasion des Skrulls (« Secret Invasion »), alors que Nick Fury a été destitué de son post de leader du S.H.I.E.L.D., que Norman Osborn, l’ancien Bouffon Vert, s’est vu confier la direction de la sécurité nationale et que le S.H.I.E.L.D. a été dissous et remplacé par le H.A.M.M.E.R.

La première moitié de ce Deluxe est consacrée au recrutement et à la formation de la nouvelle équipe de Vengeurs par Norman Osborn, tandis que la suite est dédiée à un affrontement entre les Vengeurs Noirs et les X-Men. Sous le masque de super-héros connus, le lecteur découvre donc l’identité de ces Vengeurs Noirs. Pour ce casting sombre composé de criminels, de loosers et d’individus particulièrement instables on retrouve donc Wolverine (Daren Akihiro, un mutant au « patrimoine génétique » intéressant), Spiderman (Venom), Oeil de Faucon (Bullseye), Captain Marvel (Noh-Varr, un guerrier Kree), Miss Marvel (Opale), Arès, Sentry et Iron Patriot (Norman Osborn himself, revêtu d’une armure d’Iron Man). Outre quelques conflits internes, on assiste également à leurs premières missions d’intervention, dont une en Latvérie, où Fatalis est mis à mal par la magicienne Morgane la Fée. Le scénario est assez plaisant et le dessin du brésilien Mike Deodato dynamique et efficace.

Vient ensuite le crossover avec la série Uncanny X-Men, qui se déroule dans une ville de San Francisco secouée par des affrontements entre mutants et activistes anti-mutant. Quand la situation dérape, Norman Osborn débarque avec ses Vengeurs Noirs, instaure un couvre-feu, déclare la loi martiale et profite même de l’occasion pour créer sa propre équipe de X-Men Noirs. Ce scénario, qui repose sur le racisme entre mutants et humains et qui invite à suivre l’affrontement entre Norman Osborn et Scott Summers, le leader des X-Men, n’est pas vraiment original et plutôt sans surprise. La narration décousue et l’alternance de styles au niveau du graphisme (Mark Silvestri, Terry Dodson, Luke Ross) contribuent également au fait que je n’ai pas du tout accroché à cette deuxième moitié d’album.

Si j’ai beaucoup apprécié le Deluxe Secret Warriors, qui se déroule en parallèle aux événements de cette saga, celui-ci m’emballe déjà moins, malgré une première moitié d’album assez agréable à lire.

Brian Michael Bendis & Olivier Coipel – House of M

Posted in BANDES DESSINÉES, Brian M Bendis, Comics, Intégrales, Panini, Vengeurs, Wolverine, [Avec super-héros], [DL 2012] with tags on 2 février 2012 by Yvan

Les mutants au pouvoir !

Brian Michael Bendis & Olivier Coipel - House of M« House of M » est un cross-over ambitieux situé après la séparation des Vengeurs (Avengers Disassembled) et avant Civil War. Réunissant les super-héros les plus emblématiques de l’univers Marvel, dont les Vengeurs et les X-Men, l’histoire débute par une réunion devant statuer sur le sort de Wanda, la Sorcière Rouge, sa folie devenant une trop grande menace pour l’humanité.

Si le récit commence dans les ruines de l’île de Genosha, il bascule néanmoins très vite dans un univers utopique qui efface toutes les contraintes de continuité de l’univers Marvel. Cette illusion, issue du pouvoir sur la réalité de la fille de Magnéto invite le lecteur à découvrir un monde dominé par les mutants… un monde où tout irait pour le mieux si un certain Wolverine, seul à se souvenir d’avant, ne cherchait pas à comprendre ce qu’il se passe. Brian Michael Bendis invite donc à suivre les pas de ce vengeur/X-Men, qui cherche à convaincre ses amis qu’ils sont issus d’un autre monde. Si cette quête de vérité est prenant et parfaitement menée, le combat final est déjà plus classique et moins intéressant. Quant à la conclusion, certes originale, mais laissant le lecteur un peu sur sa faim, force est de constater qu’au final, rien ne change véritablement au sein de l’univers Marvel.

Visuellement, à défaut d’être véritablement original, le dessin d’Olivier Coipel s’avère efficace et détaillé. L’auteur français propose quelques jolies planches et s’approprie les différents personnages Marvel avec un certain brio.

Un très bon cross-over, mais une conclusion…

Jeph Loeb, Joe Madureira & David Finch – Ultimatum

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Deluxe, Intégrales, Panini, Vengeurs, [Avec super-héros], [DL 2011] with tags on 21 octobre 2011 by Yvan

Fin ultra-décevante de l’univers Ultimates !

Jeph Loeb, Joe Madureira & David Finch - UltimatumCe Marvel Deluxe contient les cinq épisodes d’Ultimates 3 et les cinq épisodes de la saga Ultimatum, toutes deux scénarisées par le talentueux Jeph Loeb.

L’album débute par une intro de quelques pages, signée CB Cebulski et Travis Charest, qui montre la séparation entre les Ultimates et le S.H.I.E.L.D. de Nick Fury. Vient ensuite le troisième run de l’excellente saga Ultimates. Le récit débute par la mort de la Sorcière Rouge, mais vire très vite vers le chaos. En regroupant des dizaines de super-héros et en multipliant les rebondissements, le tout en seulement cinq épisodes, Jeph Loeb livre un récit trop condensé, inintéressant et pourvu de nombreux « dialogues » assez pénibles. Le graphisme de Joe Madureira est de bonne facture, même si je ne suis pas trop fan de ses personnages trop musclés.

Vient ensuite la saga Ultimatum, sorte de cross-over faisant suite à toutes les séries de l’univers Ultimates (Ultimate Spider-Man, Ultimate X-Men, Ultimates et Ultimate Fantastic Four) et menant cet univers à sa fin. Tout un programme donc, qui démarre comme un récit catastrophe avec un gigantesque cataclysme déclenché par Magneto. Cette catastrophe planétaire qui fait des millions de morts est suivie d’une série de combats sans véritable intérêt et d’une fin finalement assez décevante. C’est moins mauvais qu’Ultimates 3, notamment grâce à la présence de Wolverine et d’un certain David Finch, dont les dessins sont toujours très réussis, mais comme grand final d’une excellente saga, c’est quand même assez décevant. Certes, l’univers Ultimates s’écroule en faisant un maximum de victimes, mais la mort des différents personnages clés est survolée à une telle vitesse, que même ces passages ont du mal à marquer les esprits.

Très, très, mais alors très mauvais !

Brian Michael Bendis & Leinil Francis Yu – The New Avengers, Confiance

Posted in BANDES DESSINÉES, Brian M Bendis, Comics, Deluxe, Intégrales, Panini, Vengeurs, [Avec super-héros], [DL 2011] with tags on 17 juin 2011 by Yvan

En attendant Secret Invasion !

Brian Michael Bendis & Leinil Francis Yu - The New Avengers, ConfianceCette quatrième intégrale reprend les épisodes #32 à #37 (New Avengers : The Trust) de la série régulière, ainsi que le deuxième Annual consacré aux Vengeurs (New Avengers Annual #2) et la mini-série Illuminati (New Avengers Illuminati #1 à #5).

La première moitié de l’album fait donc suite au surprenant cliff-hanger du tome précédent et la découverte d’un Skrull parmi les héros Marvel. Brian Michael Bendis et Leinil Francis Yu poursuivent ce prologue à « Secret Invasion » et installent un climat tendu au sein de cette fraction rebelle des Vengeurs, toujours recherchés par Iron Man et le S.H.I.E.L.D. suite aux événements de « Civil War« . La possibilité que l’un d’entre eux puisse être un Skrull est au centre des débats et installe un climat de paranoïa et de méfiance tout au long du récit. Afin d’ajouter encore une couche aux déboires de ses héros non-recensés (ou afin de nous occuper en attendant « Secret Invasion », c’est selon), Bendis recycle un personnage de Brian K. Vaughan (« The Hood ») et transforme tous les habitants de New York en symbiotes. L’intrigue concernant cette nouvelle organisation criminelle, dirigée par Hood et profitant pleinement du recensement de « Civil War », est certes distrayante, mais n’a rien d’exceptionnelle, surtout que les méchants sont tous des super-vilains de seconde catégorie. Quant à l’histoire des symbiotes, on a un peu l’impression qu’elle tombe comme un cheveu dans une soupe déjà pas très chaude et que l’auteur n’a pas trop envie d’approfondir la chose. L’intérêt de cette première partie se situe donc principalement au niveau de la tension qui règne entre les différents super-héros, ce qui, combiné aux conséquences de « Civil War », a tendance à les fragiliser. Visuellement, le trait nerveux et rugueux de Leinil Francis Yu est surtout efficace lors des scènes d’action.

La seconde partie de l’album contient la saga Illuminati et propose cinq histoires indépendantes. Si la première, qui se déroule juste après la guerre Kree-Skrull et pose les bases de la future invasion secrète, et la cinquième, qui confirme cette invasion à plusieurs niveaux, s’intègrent assez bien au reste de l’album, ce n’est pas forcément le cas pour les trois autres histoires. Illuminati est une association secrète de super-héros, formée après la guerre Kree-Skrull et composée de Red Richards (Mr Fantastic), Tony Stark (Iron Man), Namor (souverain d’Atlantis), le Dr Strange (maître des arts mystiques), Black Bolt (roi des Inhumains) et le professeur Xavier (leader des X-Men). Tous ces leaders se réunissent afin d’évaluer les plus grands dangers qui menacent le Terre, dont cette invasion extra-terrestre. Le dernier épisode prolonge d’ailleurs le climat de suspicion au sein même de ce mystérieux groupe. Si au niveau du scénario (Brian Michael Bendis & Brian Reed) on a droit à du bon et du moins bon, visuellement, Jimmy Cheung livre de l’excellent boulot.

Un bon album, à considérer comme un prologue à « Secret Invasion », mais dont les nombreux liens avec d’autres sagas Marvel risquent de rebuter les néophytes.

Mark Millar – Ultimates T1

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Deluxe, Mark Millar, Panini, Séries, Vengeurs, [Avec super-héros], [DL 2000 à 2005], [En cours] with tags on 3 février 2010 by Yvan

UltimatesCette intégrale de la collection Marvel Deluxe regroupe les treize premiers fascicules de la série Ultimates, scénarisée par Mark Millar et dessiné par Bryan Hitch (deux auteurs qui ont travaillés sur « The Authority« ), et constitue une histoire complète. L’univers «Ultimate» de Marvel propose une revisite des personnages Marvel sensée échapper à la continuité de l’univers Marvel classique. Cette saga-ci propose ainsi une version actualisée des Vengeurs et permet de retrouver Hulk, Iron-Man, Captain America, Thor, Giant Man et La Guèpe, en compagnie de membres du S.H.I.E.L.D. au sein d’un monde contemporain.

La principale qualité de cette histoire est le développement psychologique des super-héros. Des super-héros dont Millar n’hésite pas à étaler les faiblesses : l’alcoolisme de Tony Stark, les problèmes conjugaux sérieux entre Lire la suite