Archive for the Editions USA Category

Moore & O’Neill – La Ligue des gentlemen extraordinaires

Posted in Alan Moore, BANDES DESSINÉES, Comics, Editions USA, Intégrales, [Angoulême 2000-2005], [DL 2000 à 2005], [Sans super-héros] with tags , on 7 mai 2010 by Yvan

Moore & O'Neill - La Ligue des gentlemen extraordinairesAprès « Watchmen » et « From Hell », voici donc un autre chef-d’œuvre signé Alan Moore. Cette première intégrale rassemble les six épisodes de la première mini-série dédiée à ces Gentlemen extraordinaires.

Le principal attrait de cette saga se situe au niveau du casting. Réutilisant plusieurs personnages extraits de grandes œuvres littéraires, Alan Moore propose une brochette de personnages aux caractères bien trempés. Ceux-ci sont recrutés afin de former une sorte de groupe de super-héros, au service de la Reine dans une Angleterre victorienne. Le lecteur redécouvre ainsi des personnages tels que Allan Quattermain (Les Mines du roi Salomon – Henry Rider Haggard), Wilhelmina Murray (Dracula – Bram Stocker), Griffin (L’homme invisible – H.G. Wells), Dr Jekyll et son double maléfique Mr Hyde (Docteur Jekyll et Mister Hyde – Robert Louis Stevenson), ainsi que le capitaine Nemo et son Nautilus (20.000 lieues sous les mers – Jules Verne). Ces personnages sont revisités avec brio et servent à merveille cette intrigue d’espionnage. Les dialogues sont d’une grande justesse et les relations entre les différents personnages sont parfaitement exploitées. Au sein d’une ambiance Steampunk particulièrement réussie, l’auteur développe un récit mêlant action, humour et références multiples. Le lourd passé de Mina entretient quant à lui cette part de mystère qui ne manquera pas de nous titiller tout au long de cette saga.

Si le graphisme ne séduira pas tout le monde j’ai été totalement conquis par les dessins de Kevin O’Neill (« Marshall Law »). Des décors urbains grandioses, parfaitement rendus par le grand format de cette intégrale, aux visages expressifs et légèrement caricaturaux des personnages, en passant par une colorisation parfaitement adaptée à cette époque victorienne version Steampunk, j’ai vraiment pris grand plaisir à contempler chacune des planches de cet album.

Un chef-d’œuvre qui inspira notamment l’excellente série en six tomes « La Brigade Chimérique ».

Publicités