Archive for the DC Premium Category

Mark Waid et Howard Porter – Justice League, La tour de Babel

Posted in BANDES DESSINÉES, Batman, Comics, DC Premium, Intégrales, Superman, Urban Comics, [Avec super-héros], [DL 2012] with tags on 9 février 2014 by Yvan

Batman trahit la JLA ?

Mark Waid et Howard Porter - Justice League, La tour de Babel Cette saga écrite par Mark Waid (Kingdom Come) et dessinée par Howard Porter reprend les épisodes JLA #43 à #46, ainsi que JLA Secret Files #3.

L’idée de base est excellente, car elle exploite à merveille la paranoïa de Batman. Au cas où, ce dernier a en effet constitué un fichier reprenant tous les points faibles de ses collègues de la JLA. Avec l’aide de sa fille, Ra’s al Ghul parvient cependant à mettre la main sur ces informations qui permettent de neutraliser Superman, Wonder Woman, Flash, Green Lantern, Aquaman, Plastic Man et le Limier Martien. Un plan machiavélique donc, surtout que le principal suspect sera le Chevalier Noir…

Très alléchant donc, sauf que le développement de l’histoire laisse à désirer. Malgré un postulat de départ excellent et quelques passages intéressants, l’ensemble a donc malheureusement beaucoup de mal à convaincre. De plus, je ne suis vraiment pas fan du dessin de Howard Porter, sans parler de cette colorisation que je trouve très limite.

Notons finalement que la réédition de cet arc déjà publié en français chez Semic est vendu avec un DVD reprenant le film d’animation (La Ligue des Justiciers : Echec) inspiré par cette histoire.

Lisez plutôt « Identity Crisis » !

Publicités

Paul Dini et Carlos d’Anda – Batman, Arkham City

Posted in BANDES DESSINÉES, Batman, Comics, DC Premium, Intégrales, Urban Comics, [Avec super-héros], [DL 2012] with tags on 20 septembre 2012 by Yvan

Préquelle au jeu vidéo !

Paul Dini et Carlos d'Anda - Batman, Arkham CityCet album scénarisé par Paul Dini et dessiné par Carlos d’Anda sert en fait de lien entre les deux jeux vidéo du studio Rocksteady. Le premier jeu, intitulé « Batman Arkham Asylum », se déroulait dans le célèbre asile psychiatrique de Gotham, tandis que le cadre du jeu du deuxième, intitulé « Batman Arkham City », dote Gotham City d’une véritable cité pénitentiaire, où sont enfermés absolument tous les criminels.

Cet album qui contient les cinq épisodes de la mini-série « Batman : Arkham City » et les cinq chapitres issus de webcomics réalisés à l’occasion de la sortie du jeu, « Batman : Arkham City Digital Chapters », revient donc sur les événements qui ont suivi l’émeute dans l’asile d’Arkham et qui ont transformé son ancien directeur, Quincy Sharp, en maire de Gotham City. Le lecteur découvre donc comment ce dernier a réussi à instaurer la loi martiale et à enfermer les criminels dans une partie de Gotham. Le récit n’a rien d’extraordinaire et une fois que cela devient bien, le lecteur est invité à découvrir la suite dans le jeu vidéo, qui est d’ailleurs inclus dans la première édition de ce tome. N’étant pas amateur de jeux vidéo, j’ai donc été particulièrement déçu de découvrir que cette histoire n’était qu’une introduction à l’univers du jeu, surtout que les chapitres supplémentaires, qui reviennent sur certains personnages secondaires, ne sont pas vraiment extraordinaires non plus.

Visuellement, Carlos d’Anda livre de l’excellent boulot, avec un style légèrement cartoonesque qui séduit et un travail impressionnant sur les différents personnages.

Un album qui saura peut-être convaincre quelques lecteurs à se lancer dans l’univers du jeu vidéo, mais qui est totalement dispensable pour ceux qui ne comptent pas s’installer derrière leur PC avec une manette de jeu à la main…

Découvrez la bande annonce du jeu vidéo :