Archive for the Anna McPartlin Category

Anna McPartlin – Du côté du bonheur

Posted in Anna McPartlin, Littérature with tags , on 9 décembre 2018 by Yvan

Un bel appel à la tolérance !

Anna McPartlin – Du côté du bonheurAprès avoir échappé à un mari violent, Maisie Brennan tente de joindre les deux bouts en cumulant deux boulots, tout en devant s’occuper d’une mère atteinte de la maladie d’ Alzheimer et de ses deux enfants. Au moment où, grâce à la demande de Fred, elle croît enfin avoir droit à un peu de bonheur, un drame encore plus terrible la frappe !

Anna McPartlin dresse le portrait d’une femme aussi courageuse qu’attachante, tout en revenant progressivement sur l’origine de cet événement tragique. L’auteure des « Derniers jours de Rabbit Hayes » démontre une nouvelle fois tout son talent pour allier légèreté, humour et sujets douloureux. En abordant des thèmes tels que la maladie d’Alzheimer, la violence conjugale, le deuil et les crises d’adolescence, l’auteur disposait en effet de tous les éléments pour écrire un roman triste et sombre. Pourtant, en proposant des personnages chaleureux, en centrant une nouvelle fois son récit sur la famille et en saupoudrant le tout d’une bonne dose d’amour, d’amitié et d’humour elle finit par livrer un récit lumineux, pourvu d’un message positif.

En alternant les points de vue au fil des chapitres et en voguant à travers les pensées des différents personnages, l’auteure renforce encore le sentiment de proximité ainsi que l’empathie envers les différents protagonistes. De plus, l’aspect thriller insufflé par l’envie de découvrir comment ce drame a pu survenir, est également exploité à merveille, permettant ainsi au lecteur d’être tenu en haleine jusqu’au moment où il referme ce bouquin, emportant au passage un beau message de tolérance…

« Les derniers jours de Rabbit Hayes » était déjà une belle claque et celui-ci est à nouveau un gros coup de cœur !

Ils en parlent également : Une souris et des livres, My Pretty Books, Dobby, Yuiko, Carnet Parisien, Ma toute petite culture, La Croque-Livres, P.A.L d’une parisienne, Dans la bulle de Cha, Les yeux fertiles,

Du côté du bonheur, Anna McPartlin, Cherche Midi, 408 p., 21€

Anna McPartlin – Les derniers jours de Rabbit Hayes

Posted in Anna McPartlin, Littérature with tags on 26 juillet 2016 by Yvan

Des rires et des larmes… face à la mort !

Anna McPartlin – Les derniers jours de Rabbit Hayes« Les derniers jours de Rabbit Hayes » est le premier roman traduit en français d’Anna McPartlin. L’ancienne humoriste irlandaise y raconte les derniers jours de Mia Hayes, surnommée affectueusement Rabbit. Transférée dans une maison de soins palliatifs après plusieurs combats contre le cancer, la quadragénaire affronte ses derniers moments entourée de proches qui sont présents à ses côtés pour la soutenir, mais qui n’ont pas encore tous accepté ce départ imminent…

Dès le titre, le compte à rebours de cette femme qui n’a plus que neuf jours à vivre est lancé. Chaque chapitre nous rapproche inéluctablement de la mort, balayant progressivement tous les espoirs et faisant place à l’acceptation. À son chevet, ses parents, sa sœur, son frère, sa fille de douze ans et ses meilleurs amis gèrent leur douleur comme ils peuvent, mais malgré le déni, la colère et l’envie de croire au miracle, tous devront faire face à la réalité : Rabbit va mourir et il va falloir continuer sans elle !

Au fil des pages, le lecteur fait la connaissance de protagonistes auxquels il n’a aucun mal à s’attacher. Passant d’un personnage à l’autre, remuant les souvenirs et multipliant les anecdotes, l’auteur nous immerge petit à petit au sein de cette famille particulièrement sympathique, au point de nous donner l’impression d’en faire partie… ce qui rend les adieux évidemment encore plus pénibles. Si chaque journée qui passe apporte son lot d’émotion, l’optimisme et le rire sont également de la partie. Malgré un sujet aussi délicat que douloureux, cette histoire qui parle de la mort, de la maladie et de la religion, est heureusement également pleine d’humour et d’amour, ce qui nous aide à traverser cette terrible épreuve.

Bref, un roman qui se lit le cœur serré, avec un paquet de mouchoirs à portée de main, mais en compagnie de personnages attachants qui ne manqueront pas de vous faire rire, tout en vous insufflant cette petite dose d’optimisme que vous emporterez une fois la dernière page tournée… car la vie continue malgré tout !

« Le diagnostic est tombé aujourd’hui : cancer du sein. Je devrais être terrifiée mais, au contraire, je me sens étrangement exaltée. Bien sûr, ça ne me fait pas plaisir d’avoir un cancer, ni de savoir qu’on va m’ôter un sein, mais cela me rappelle la chance que j’ai. J’aime ma vie. J’aime ma famille, mes amis, mon travail et, plus que tout au monde, j’aime ma petite fille. La vie n’est facile pour personne mais je fais partie des privilégiés. Je vaincrai. »