Archive for the Emile Bravo Category

Jean Regnaud – Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

Posted in BANDES DESSINÉES, Emile Bravo, Franco-Belge, Gallimard, K.BD, One-shots, [Accessible], [Angoulême 2008], [DL 2007] with tags , , , on 31 mars 2010 by Yvan

Ma mamanAprès « Aleksis Strogonov » et « Ivoire », le duo Jean Regnaud et Emile Bravo nous livre un récit empli de simplicité et d’authenticité qui va puiser dans les souvenirs d’enfance du scénariste.

« Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill » est l’histoire d’un garçon de six ans qui vit avec son petit frère, son père souvent absent et sa gouvernante Yvette, et dont la maman est partie en voyage. A travers son quotidien, l’enfant va prendre conscience de la nature de ce voyage lointain effectué par celle dont il a plus en plus de mal à se souvenir.

Tout en jouant avec l’imagination fertile des enfants et en surfant sur nos souvenirs d’enfance, le récit va questionner le lecteur quant à l’utilité de cacher certaines vérités aux enfants. Du coup cette lecture découpée en plusieurs chapitres parvient à mélanger mélancolie, tristesse et humour de manière fort naturelle et efficace.

Le dessin simple et touchant d’Emile Bravo (« Une épatante aventure de Jules »), tout comme les tons pastel, collent parfaitement à ce monde écolier et à cette ambiance enfantine. Voguant entre la bande dessinée et le conte illustré, ce petit chef-d’œuvre à la fin émouvante saura ravir les plus petits, mais également les papas et, assurément, les mamans.

Indispensable !

Jean Regnaud - Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo BillLisez également l’avis sur K.BD !

Publicités

Emile Bravo – Le journal d’un ingénu

Posted in BANDES DESSINÉES, Dupuis, Emile Bravo, Franco-Belge, One-shots, [Angoulême 2009], [DL 2008], [Grand public] with tags , , on 13 février 2010 by Yvan

Emile bravo SpirouAprès Yoann et Vehlmann, Frank Le Gall et le duo Tarrin / Yann, c’est au tour d’Emile Bravo de livrer un album de la série « Spirou et Fantasio – Une aventure par… ». On ne pouvait rêver d’un plus beau cadeau pour fêter les 70 ans de Spirou que de confier ce tome à l’auteur des « Une épatante aventure de Jules » et du sublime Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill !

Emile Bravo situe son récit à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, dans un cadre qui ramène le lecteur à l’époque de la création de ce personnage emblématique de la bande dessinée franco-belge par Rob-Vel, fin des années 30. Emile Bravo va non seulement livrer un récit d’espionnage prenant, mais également s’attaquer aux origines de Spirou en abordant sa première rencontre avec Fantasio, ses premiers amours et ses débuts en tant que groom de rouge vêtu au Moustic Hôtel de Bruxelles. L’auteur va également profiter de ce one-shot pour délivrer quelques clins d’oeil amusants à Tintin.

Comme d’habitude Emile Bravo livre des personnages très humains et très attachants et, malgré le contexte politique tendu et l’ombre d’une guerre mondiale qui plane sur l’Europe, il parvient à conserver un style léger et un ton amusant. Son dessin a un côté rétro nostalgique qui colle parfaitement à l’époque qu’il représente. Grâce à une couverture aux couleurs tricolores belges, Spirou (et Dupuis) contribuent également à arborer ces trois couleurs historiques dans un pays en crise d’identité.

Excepté un épilogue dispensable, Emile Bravo livre un splendide hommage à Spirou et un one-shot qui ravira petits et grands, fans de Spirou et néophytes.