Toni Maguire – Ne le dis pas à maman


Un cauchemar inconcevable…

Toni Maguire - Ne le dis pas à mamanCette histoire, Toni a tenté de l’oublier pendant plusieurs années, mais une fois au chevet de sa mère, il lui devient dorénavant impossible de nier la petite voix d’Antoinette (son prénom au moment des faits) qui hurle à l’intérieur de sa tête. La petite fille violée dès l’âge de six ans se souvient non seulement de l’horreur qu’elle a vécue, mais également du déni de sa mère et de la trahison et du rejet de ses proches…

Antoinette a certes vécu quelques moments heureux durant sa jeunesse, mais n’espérer pas vous y raccrocher car le sujet est grave et la lecture n’aura absolument rien de réjouissante. Tout comme Toni, vous n’avez pas envie d’entendre ces passages mêlant inceste, tortures psychologiques et violences physiques, mais vous n’échapperez pas aux démons de son passé une fois la lecture entamée.

« Ne le dis pas à maman » est donc l’histoire de Toni, une jeune trentenaire torturée par ses douloureux souvenirs d’enfance, qui se rend à l’hospice en espérant qu’avant de mourir, sa mère lui demande enfin pardon. Face à cette ultime confrontation, les souvenirs de celle qui s’appelait encore Antoinette à l’époque vont resurgir avec violence et vous percuter de plein fouet. Le calvaire que cette petite a subi pendant de longues années est innommable et le témoignage de Toni Maguire s’avère poignant et bouleversant. Lire ça en tant qu’être humain et en tant que parent est révoltant et l’impuissance vis-à-vis de cette petite qui se fait maltraiter sans que l’on puisse la protéger est carrément insupportable.

Chaque parent devrait donner des racines et des ailes à ses enfants, mais le terreau de la petite Antoinette est totalement pourri et l’envol de Toni se fera à force de caractère, en essayant de repousser la voix suppliante de la petite Antoinette au plus profond de son esprit… mais comment oublier, comme accepter, comme pardonner une telle horreur. Au-delà de la révolte qui nous submerge inévitablement en lisant ce roman, le lien affectif visiblement inébranlable qui lie cette fille à sa mère a également de quoi perturber. Un amour inconditionnel qui a tendance à rendre les faits et la trahison encore plus abjectes.

Une lecture poignante et révoltante qui brise un silence, mais qui vous piétinera le cœur…

« J’avais confiance en l’amour de ma mère. Elle lui dirait d’arrêter. Elle n’en fit rien. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :