Niklas Natt och Dag – 1794


City trip à Stockholm… en 1794 !

Niklas Natt och Dag - 1794Niklas Natt och Dag ! Si le nom ne vous dit rien, c’est que vous n’avez pas participé au city trip organisé par le garçon au cœur de la capitale suédoise en l’an 1793 ! Ayant adoré le thriller historique « 1793 », je me suis d’ailleurs immédiatement inscrit pour la suite du voyage : Bienvenue en 1794 !

« 1794 » débute en compagnie d’Erik Tre Rosor, le fils de quatorze ans d’un riche propriétaire, qui tombe amoureux de Linnea Carlotta, la cadette d’un fermier qui cultive ses terres. Rassurez-vous, Niklas Natt och Dag ne change pas de genre et ne compte pas vous servir une belle romance car le papa d’Erik s’oppose bien entendu à cette romance et envoie son gamin faire un petit stage sur l’île de Saint Barthélémy, sympathique petite colonie suédoise où il ne fait pas bon d’être noir. Même s’il y est témoin des horreurs commises sur les esclaves et qu’il y rencontre un beau salopard nommé Tycho Ceton, Erik compte toujours épouser sa belle une fois de retour en Suède. C’est bien évidemment sans compter sur Niklas Natt och Dag, qui va mettre les bouchées doubles pour piétiner le petit cœur de son personnage. Je vous laisse découvrir l’horrible drame qui va frapper le pauvre ado et que Mickel Cardell, guide touristique et enquêteur du premier volet, va devoir élucider…

Ah, qu’il est à nouveau plaisant de se retrouver dans cette Suède où ABBA ne chantait pas encore «  Waterloo » et où Zlatan n’était pas encore Dieu ! Quelle bonne idée de Niklas Natt och Dag de nous plonger dans cette période méconnue de l’histoire suédoise, dans un contexte historique pour le moins agité où la plupart des habitants devaient lutter pour survivre, tandis que l’élite pouvait gentiment assouvir tous ses vices. Si, comme Niklas Natt och Dag, vous envisagez d’écrire un thriller bien sombre, ce cadre particulièrement glauque sied donc à merveille.

En guise d’amuse-bouche, la première partie du roman sur l’île de Saint Barthélémy nous plonge déjà dans une ambiance suffocante et malsaine, tandis que la suite nous ramène dans le décor du premier volet, avec ses meurtres violents, ses auberges malfamées, ses maladies contagieuses, son atmosphère poisseuse, ses odeurs nauséabondes et sa misère à tous les coins de rues. Restituant les bonnes effluves de l’époque, Niklas Natt och Dag parviendra une nouvelle fois à vous tenir en haleine de la première à la dernière page.

Afin de vous escorter au mieux dans les bas quartiers de Stockholm au 18e siècle, l’auteur vous invite à retrouver Mickel Cardell et Anna Stine Knapp. Si cette dernière devra de nouveau faire preuve d’un immense courage pour surmonter tous ses problèmes, Mickel ne peut quant à lui plus compter sur Cecil Winge pour tirer cette nouvelle affaire au clair, mais sur son frère : Emil Winge. Une petite entourloupe qui permet à l’auteur d’à nouveau nous servir un duo d’enquêteurs atypique, que tout oppose, mais qui s’avèrent au final très complémentaires et qui mériteront indéniablement un bon pourboire à la fin de cette nouvelle visite guidée mémorable.

Malgré une fin un peu précipitée qui ne referme pas toutes les portes (notamment l’histoire Anna Stine Knapp), cette suite tient donc toutes ses promesses !

Rendez-vous en 1795 !

1794, Niklas Natt och Dag, Sonatine, 544 p., 23€

Ils en parlent également: Yvan, Stelphique, Page après page, Léa, Livresse du noir, Ô Grimoire

5 Réponses vers “Niklas Natt och Dag – 1794”

  1. Une de mes prochaines lectures. 😀

  2. J’avais adoré 1793 et je compte bien lire cette suite dont on dit le plus grand bien ! Merci pour cette chronique Yvan 😉🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :