Willingham – Fables T9


Les talents wolveriniens de Bigby Wolf !

Fables WillinghamCe neuvième tome reprend les épisodes #46 à #51 de la saga US.

L’album débute par une petite histoire hors continuité en deux épisodes (The Ballad Of Rodney And June). Cette histoire d’amour entre deux êtres de bois est sympathique, mais loin d’être indispensable. Cette petite incursion parmi les soldats de bois permet cependant de s’imprégner de l’ambiance qui règne au sein de l’Empire.

La suite de l’album donne toute sa raison d’être au titre de ce neuvième volet (Les loups), car elle nous emmène à la recherche de Bigby Wolf en compagnie de Mowgli, le célèbre enfant-loup issu du Livre de la Jungle. Le retour de l’ancien shérif et les retrouvailles avec sa famille constituent indéniablement l’attrait de cet album (50ième épisode oblige …). Mais les retrouvailles tant attendues sont d’abord précédées par une mission périlleuse menée contre l’Adversaire. Une nouvelle incursion en territoire ennemi qui permet de mettre en avant les talents wolveriniens du plus bestiale et du plus solitaire des Fables.

A chaque tome, Bill Willingham enrichit un peu plus l’univers de cette saga qui se nourrit de nos contes et légendes. Après les Fables d’Orient, c’est maintenant le monde des nuages (NON, pas celui de Casimir !!!) qui vient enrichir l’univers des Fables et offrir de nombreuses possibilités scénaristiques à l’auteur. Si l’imagination débordante de Bill Willingham ne manque pas de séduire, ses opinions politiques, même si elles sont parfaitement exploitées, ne sont pas toujours très opportunes. Après les arabes esclavagistes du tome précédent, c’est maintenant le modèle de riposte israélien qui est loué à travers la mission de représailles lancée par la communauté de Fableville.

Au niveau du graphisme, notons que les deux premier épisodes sont l’œuvre de Jim Fern, tandis que le dernier est dessiné par Shawn McManus. Les trois autres sont des mains de Mark Buckingham, le dessinateur attitré de la série.

3 Réponses vers “Willingham – Fables T9”

  1. cet album ne m’a pas convaincue, même si j’ai apprécié que l’on se pose un peu plus du côté des Royaumes. Mais je trouve les dénouements bâclés, et l’évolution des personnages me déçoit (Blanche Neige est devenue transparente, sans personnalité). J’ai découvert la série au moment de la sortie du tome 9, j’ai donc lu d’une traite les neuf tomes… ce qui explique peut-être la lassitude ^^

  2. J’ai également lu les 9 d’un coup cet été, mais aucune lassitude pour l’instant. Je suis par contre beaucoup moins enthousiaste pour la saga Jack of Fables …

  3. moi aussi, Idem pour le spin-off sur Cendrillon ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :