Terry Moore – Rachel Rising, L’ombre de la mort


Terry Moore s’attaque aux morts-vivants !

Terry Moore - Rachel Rising, L'ombre de la mortQuelque part dans un sous-bois de Firehill, une jeune femme s’extirpe d’une tombe creusée à même le sol. Couverte de boue, le teint blafard, les traces d’une corde autour du cou, Rachel Beck ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé. Essayant de reconstituer le fil des événements, elle se rend chez sa meilleure amie et découvre qu’elle a probablement passé trois jours sous terre…

Ce tome reprend les six premiers épisodes de la saga débutée par Terry Moore en 2011 après la fin d’Echo. Si l’auteur de Strangers in Paradise réserve une nouvelle fois le rôle du personnage principal à une femme, il choisit cependant de s’attaquer au genre horrifique en surfant sur la mode des morts-vivants.

L’histoire se déroule à Manson, un bled paisible qui va subitement devoir faire face à plusieurs morts violentes. Dès les premières pages, le récit invite à suivre les pas d’une fille qui se réveille d’entre les morts et qui tente de comprendre comment elle s’est retrouvée ensevelie. Évitant de proposer un scénario classique de zombies, l’auteur se concentre sur l’enquête de cette revenante qui gagne en épaisseur au fil des pages. Partageant les doutes et les questionnements de son héroïne par le biais d’une narration d’une grande justesse, multipliant les rebondissements qui plongent progressivement cette petite ville perdue dans l’horreur et le fantastique, Terry Moore livre une intrigue prenante qui joue pleinement la carte du mystère. Titillant intelligemment la curiosité du lecteur, il se garde bien évidemment d’en révéler trop d’un coup et conserve constamment une zone d’ombre suffisamment grande afin d’inciter à vouloir découvrir la suite.

Visuellement, le dessin noir et blanc de Terry Moore accompagne brillamment ce récit qui se passe régulièrement de texte, à l’image de cette scène d’ouverture totalement muette qui contribue immédiatement à plonger l’ensemble dans une atmosphère étrange et envoûtante.

Venez discuter de cet album sur BDGest.
bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

4 Réponses to “Terry Moore – Rachel Rising, L’ombre de la mort”

  1. J’ai adoré « Echo » mais là, le horrifique et les morts-vivants, ça ne m’attire pas vraiment.

  2. Je ne suis pas fan de cet univers mais la BD que je chronique aujourd’hui ne me disait pas plus que ça à l’origine et ce fut finalement une belle surprise… Comme quoi…

  3. Beurk…. Ça fait froid dans le dos quand même !

  4. Je n’arrive jamais à terminer les histoires de ce genre et ce n’est pas faute d’essayer pourtant! Celle-ci me décourage par avance!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :