Larry Tremblay – L’orangeraie


Les coulisses du fanatisme !

Larry Tremblay - L’orangeraieDans un pays du Moyen-Orient en conflit permanant, Aziz et Amed, des jumeaux de neuf ans, vivent heureux en compagnie de leur famille. Lorsqu’une bombe s’abat sur la maison des grands-parents, les tuant sur le coup, la vie de la famille bascule, projetant subitement les enfants dans un monde de vengeance, de fanatisme et de sacrifices…

A travers ce récit aussi court que puissant, Larry Tremblay offre une réflexion sur l’absurdité de la guerre. Cette vision de l’intérieur qui cherche à comprendre comment l’innocence d’enfants se retrouve sacrifiée sur l’autel de la guerre, invite à revoir notre frontière entre le bien et le mal, sans pour autant juger les actes commis…

En servant toute cette cruauté sous forme de fable particulièrement poétique et en opposant l’amour fraternel et maternel à la haine, Larry Tremblay parvient à restituer toute l’horreur du terrain, tout en laissant entrevoir suffisamment d’humanité pour nous réchauffer le cœur.

Une histoire horrible et belle à la fois, ponctuée d’un message de paix et d’espoir, délivré par tous ces innocents sacrifiés dans les coulisses du fanatisme !

L’orangeraie, Larry Tremblay, La Table Ronde, 192 p., 14,80€    

Ils en parlent également : Page après page, Marguerite, Eugénie, M, Little Pretty Books, Nath, Anouk, Fanny

 

4 Réponses vers “Larry Tremblay – L’orangeraie”

  1. Un roman qui m’a laissé de très beaux souvenirs… une lecture qui marque !

  2. Une lecture qui m’a particulièrement marquée.

  3. pareil, vraiment fort. de bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :