François Boucq – Bouche du Diable


Boucq bouche du diableUn jeune orphelin au bec-de-lièvre et du nom de Youri est recruté par les militaires russes afin de le former à devenir espion.
L’histoire prenante d’un jeune paysan qui n’est pas gâté par la nature et par le destin, et qui cherche une échappatoire à sa vie. Il croira d’abord la trouver dans l’armée russe, qui lui offre une idéologie, tout en le formant intellectuellement. D’autres portes plus larges s’ouvriront ensuite à lui à travers un ancien prêtre orthodoxe ou un chaman indien.

On suit donc le développement psychologique et le destin passionnant de ce Youri dans un univers d’espionnage en pleine guerre froide. Le dessin de François Boucq, Grand prix de la ville d’Angoulême en 1998 et que j’avais déjà adoré dans Bouncer, est merveilleux.

Le scénario est prenant et vient petit à petit ajouter une touche de fantastique/spiritualisme à cette histoire d’espionnage. L’échappatoire de Youri en fin de tome peu laisser dubitatif, mais n’enlève rien au plaisir que m’a procuré ce one-shot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :