Hubert et Bertrand Gatignol – Les Ogres-dieux, Demi-Sang (Tome 2)


L’ascension sociale d’un bâtard humain parmi les ogres-dieux !

Hubert et Bertrand Gatignol - Les Ogres-dieux, Demi-Sang (Tome 2)Après un premier volet qui invitait à suivre la destinée du dernier rejeton du Roi-Ogre, sauvé de la voracité de sa famille par une mère qui voit en lui le sauveteur de cette lignée dégénérée par les unions consanguines, Hubert (« Miss Pas Touche », « Beauté ») et Bertrand Gatignol proposent une suite qui n’en est pas vraiment une.

Lors du tome précédent, le lecteur avait en effet croisé le chemin d’un vil chambellan qui s’était empressé de dénoncer l’existence de Petit à son maître. Proposant un second tome qui se déroule dans le même univers médiéval sombre, Hubert s’intéresse maintenant à l’histoire de cet homme qui a réussi à se hisser parmi les rares humains autorisés à côtoyer cette race de géants vouée à l’extinction. À l’instar de Petit, Yori est un enfant rejeté par les siens, qui devra lutter pour survivre. Fils illégitime d’un noble-né et d’une domestique, le « demi-sang » sera chassé dans les bas-fonds de la ville et obligé de gravir les échelons de cette société sans pitié afin d’échapper à sa triste condition. Rêvant de devenir le prochain chambellan au service des ogres-dieux, le jeune bâtard aux ambitions démesurées vendra son corps et son âme pour obtenir ce poste qu’il convoite tant…

Délaissant cette famille d’ogres-dieux qui produit des générations de plus en plus stupides, Hubert s’intéresse cette fois aux humains qui servent leurs maîtres. L’auteur invite à suivre les jeux de pouvoir qui permettront à Yori de devenir le personnage aperçu lors du premier volet. Comme le récit se déroule avant le volume précédent, il n’est donc pas forcément nécessaire de lire les deux tomes dans l’ordre de parution.

Si la bande dessinée raconte l’histoire de Yori, chaque chapitre est à nouveau entrecoupé d’un texte de deux ou trois pages revenant sur l’histoire des plus célèbres chambellans. Ces interludes apportent un nouvel éclairage sur le destin du jeune héros, tout en construisant avec intelligence et précision la mythologie de cette profession. L’alternance entre la vie de Yori et l’histoire de ces prédécesseurs fonctionne à merveille et contribue à enrichir cet univers particulièrement dense de manière très efficace.

Visuellement, Bertrand Gatignol continue d’illustrer ce conte gothique avec grande maestria. Profitant pleinement du format extra-large de l’album, le talentueux dessinateur offre des planches somptueuses qui s’installent immédiatement au diapason de cette fable particulièrement cruelle imaginée par Hubert. De la couverture absolument splendide à ce noir et blanc sublime qui confère une ambiance sombre à l’ensemble, en passant par des décors majestueux et des personnages d’une expressivité renversante, l’artiste livre un véritable sans-faute et en met constamment plein la vue.

Une saga INCONTOURNABLE et un album que vous pouvez bien entendu retrouver dans mon Top BD de l’année !

Ils en parlent également : Yaneck

 

Publicités

Une Réponse to “Hubert et Bertrand Gatignol – Les Ogres-dieux, Demi-Sang (Tome 2)”

  1. J’avoue, je suis heureux d’avoir découvert cette série, elle est de grande qualité…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :