Alice & Dorison – Le Troisième Testament


Prise de conscience & duel psychologique !

Alex Alice Dorison Troisième TestamentPrès de sept ans après la conclusion de leur tétralogie « Le Troisième Testament », Xavier Dorison et Alex Alice se lancent dans un deuxième cycle indépendant, mais renouant avec l’univers ésotérique qui fit entrer cette saga au Walhalla du neuvième art.

Pour ce faire, ils se concentrent sur l’histoire du prophète Julius de Samarie et relatent les événements qui donneront naissance au fameux Troisième Testament. Le parfum de l’œuvre originelle plane donc sur ce nouveau récit qui invite à suivre deux êtres diamétralement opposés : Julius Publius Vendex, Général sanguinaire et ambitieux de l’Empire romain, et un prisonnier juif prêchant le pardon et la non-violence, dont l’identité ne sera révélée qu’en fin d’album. Situant leur récit en 64 après J.C., les co-scénaristes relatent la rencontre improbable entre deux personnages condamnés aux travaux forcés dans les terribles mines de Siddim et jouent brillamment sur les différences qui opposent le romain et le juif. L’évolution psychologique des deux protagonistes au fil des pages est très intéressante, tout comme la prise de conscience de cet homme qui épouse lentement la cause d’un peuple qu’il contribua à oppresser.

Graphiquement, Robin Recht a su s’imprégner de l’ambiance mise en place par Alex Alice dans le précédent cycle et propose un travail en tout point remarquable. Aidé par la colorisation efficace de François Lapierre, le dessinateur de la série « Totendom » restitue avec brio les décors et l’atmosphère de l’époque et contribue à une immersion réussie au sein de cette société romaine.

Bref, le début de cette nouvelle tétralogie ésotérique s’avère donc plus que prometteur !

5 Réponses to “Alice & Dorison – Le Troisième Testament”

  1. Ce que tu en dis, donne envie de s’y plonger. J’hésitais (bien que j’aie beaucoup apprécié le « Troisième Testament »), mais tu m’as convaincue de me laisser tenter.

  2. J’ai été impressionné par la qualité du trait de Robin Recht. Venant juste de découvrir toute la série, je pense même préféré Recht à Alice. Crime de lèse majesté, oui, je sais ^^

  3. […] quasi certain d’arriver à bon port. Le (co-)scénariste de W.E.S.T., du  Sanctuaire et du Troisième Testament délaisse le fantastique pour plonger le lecteur au sein d’une intrigue construite autour d’un […]

  4. […] un excellent one-shot dédié à la Mangouste sur la série XIII Mystery, Xavier Dorison (Le Troisième testament, W.E.S.T., Long John Silver, Human Stock Exchange) et Ralph Meyer (IAN, Berceuse assassine, Page […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :