Renders, Lapière, Reynès et Benéteau – Alter Ego, Ultimatum


Très bonne conclusion d’une excellente saga !

Renders, Lapière, Reynès et Benéteau – Alter Ego, Ultimatum

« Alter Ego » est une série concept imaginée par Pierre-Paul Renders et Denis Lapière, dont les six premiers tomes pouvaient se lire indépendamment des autres et dans un ordre totalement aléatoire. Si chaque tome de cet immense puzzle constituait l’une des six clés qui permettait de comprendre l’intrigue, le lecteur semblait tout de même encore avoir besoin de quelques réponses et de liant entre les six personnages principaux. Ce nouvel opus vient donc lier les différents destins et boucler l’histoire des différents personnages, tout en permettant de mieux saisir tous les aboutissants de l’intrigue.

Si chaque album de ce thriller tentaculaire à entrées multiples se concentrait sur l’un des six personnages (Fouad, Camille, Park, Darius, Jonas et Noah) et que c’était l’addition des six différents points de vue qui permettait au lecteur de saisir le fond de cette intrigue, ce tome-ci est à considérer comme une suite qui lève le voile sur les questions laissées en suspens. Passant d’un personnage à l’autre, ce final est également rythmé par un compte à rebours ayant pour point de départ la mort de Fouad. L’ultimatum lancé par Camille, qui menace de diffuser les confessions de sa défunte mère concernant l’existence des alter-ego et les dérives d’Urasawa et de Noah, démarre donc cette course contre la montre haletante, qui entretient le suspense du début à la fin.

S’il y a un point négatif à cette conclusion, c’est sa parution presqu’un an après les six premiers tomes, alors que ceux-ci étaient tous parus en 2011. C’est un peu dommage car, entre-temps, le lecteur a un peu perdu le fil de l’intrigue. Visuellement, l’équipe artistique, composée d’une multitude de dessinateurs (Mathieu Reynès pour les personnages et Benjamin Benéteau pour les décors), livre à nouveau un dessin très dynamique et un album très lisible, tout en assurant l’uniformité au niveau du graphisme. Le fait de livrer les révélations de Suzanne Rochant au fil des pages sous forme de bandeau défilant est également très efficace.

Vivement la deuxième saison !

Une Réponse vers “Renders, Lapière, Reynès et Benéteau – Alter Ego, Ultimatum”

  1. le concept me plaît bien!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :