Mathieu Gabella et Stefano Palumbo – La grande évasion, Le Labyrinthe


Attention de pas perdre le fil d’Ariane !

Mathieu Gabella et Stefano Palumbo - La grande évasion, Le LabyrintheLe deuxième one-shot de cette série concept proposant des histoires d’évasions est imaginé par Mathieu Gabella (La licorne, Le mystère Nemo) et dessiné par Stefano Palumbo.

Cette fois, ce sont un archéologue et son équipe de spécialistes qui doivent trouver la sortie du mythique labyrinthe de Dédale. En enfermant ses personnages dans cet enfer souterrain où vécu le Minotaure, Mathieu Gabella parvient à installer un huis-clos oppressant qui vire progressivement de l’aventure à l’horreur.

Si le suspense fonctionne à merveille, cette revisite du mythe de Thésée et du Minotaure, mêlée à une thèse scientifique sur l’hérédité, s’avère un peu trop capilotractée. Certes, à coups d’explications fort bavardes, tout finit par se tenir, mais il faut tout de même s’accrocher pour ne pas perdre le fil d’Ariane et rester prisonnier de ce labyrinthe scénaristique.

Même si je ne suis pas trop fan des visages des personnages, le dessin de Stefano Palumbo tient parfaitement la route. L’italien propose quelques belles planches, des décors impressionants et soignés, ainsi que des ambiances souterraines qui s’installent au diapason du scénario. Il faut à ce titre d’ailleurs souligner la jolie colorisation de Lou.

Un bon one-shot !

Lisez également le tome 1: Biribi !

La bande annonce:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :