Jim Starlin et Jim Aparo – Batman, Un deuil dans la famille


Totalement dispensable !

gif creator onlineAyant lu plusieurs avis sur cet album avant de le lire, je savais que je ne devais pas forcément m’attendre à quelque chose d’extraordinaire. Mais bon, que voulez-vous, la mort d’un super-héros c’est vendeur et, avec un titre pareil, je ne pouvais par éternellement résister à la tentation de lire cet album. J’aurais pourtant dû !

Déjà le scénario est d’une faiblesse rare et s’amuse à prendre le lecteur pour un imbécile tout au long de l’album. Le récit joue beaucoup trop avec le « hasard » et les « coïncidences » sont franchement beaucoup trop grosses. On dit souvent que le monde est petit, mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin tout de même. De plus, sortir Batman de Gotham City n’est pas vraiment la meilleure chose à faire, car un type qui court déguisé en collants dans les déserts du Moyen-Orient et d’Afrique, ça ne le fait pas trop. C’est même assez ridicule par moments. Au final, à part la mort de Robin (qui est plutôt vite expédiée et qui n’est même pas un choix de l’auteur, mais des lecteurs), il n’y a pas grand-chose d’intéressant à se mettre sous la dent dans cet album.

Au niveau du graphisme, ce n’est pas beaucoup mieux, voire même pire. Quand on voit ce qui se faisait à l’époque, on peut carrément dire que le dessin de Jim Aparo est extrêmement vieillot, sans parler de la colorisation, qui est tout bonnement horrible.

Bref, vous évitez cette lecture et vous notez juste : c’est ici que Jason Todd, alias Robin, est mort. That’s it, circulez, il n’y a rien à voir !

2 Réponses to “Jim Starlin et Jim Aparo – Batman, Un deuil dans la famille”

  1. Bon, j’avais lu ta chronique avant de faire ma lecture moi, du coup je tiens compte de ce que tu dis, mais je ne suis pas tout à fait sur la même ligne.
    La chronique passe demain, je veux bien que tu viennes la commenter.

    • Content de voir que tu as aimé ce tournant dans l’histoire de Batman, mais je ne suis généralement pas fan des récits qui sortent Batman de Gotham City et j’ai trouvé celui-ci mauvais sur toute la ligne… tout comme « La mort de Superman » d’ailleurs. Mais je comprends évidemment qu’Urban choisisse de rééditer ces récits clés car ils sont incontournables pour les fans… mais ça ne les rend pas bons pour autant 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :