Djian, Olivier Legrand et David Etien – Les Quatre de Baker Street, L’homme du Yard (Tome 6)


Guerre secrète contre les anciens associés de Moriarty !

Djian, Olivier Legrand et David Etien - Les Quatre de Baker Street, L'homme du Yard (Tome 6)Voilà déjà six tomes que Djian, Olivier Legrand et David Etien déambulent dans le Londres de Sherlock Holmes en compagnie de Black Tom, Charlie et Billy. Si l’aventure avait débuté en 1889, elle se poursuit dorénavant après la disparition de Sherlock Holmes dans les célèbres chutes de Reichenbach. Les auteurs continuent de gérer avec grand brio les trois années de disparition de Sherlock Holmes en mettant en scène un héros qui poursuit sa guerre secrète contre les héritiers de son ennemi Moriarty : le redoutable Colonel Moran et le superintendant Blackstone de Scotland Yard. Ces deux derniers savent cependant que Sherlock est de retour et décident de s’en prendre à ses trois francs-tireurs afin de le débusquer.

Nous sommes donc en 1893 et nos trois amis sont obligés de se réfugier dans le pire quartier de Londres pour échapper à la traque sans merci des policiers. Cachés parmi la pire racaille irlandaise dans la Rookery de Dead End, nos trois amis continuent néanmoins de voler la vedette au personnage mythique créé par Arthur Conan Doyle, même si ce dernier revient un peu plus à l’avant-plan par rapport au tome précédent. Si ce tome n’oublie pas d’inclure quelques personnages secondaires de la saga à l’intrigue, tels que le docteur Watson, Mycroft Holmes ou l’inspecteur Lestrade, il marque surtout les retrouvailles entre Tom et Betty, la jeune fille qui s’était fait kidnapper lors du premier volet et dont il était tombé éperdument amoureux.

Le lecteur a donc de nouveau droit à une aventure riche en rebondissements, qui mêle admirablement suspense, scènes d’action et émotion. Outre des personnages particulièrement attachants, le récit peut également compter sur le trait dynamique et chaleureux de David Etien, qui colle parfaitement à cette aventure grand public mettant en scène des jeunes héros optimistes et débrouillards. Malgré le décor plus sordide des bas-fonds de Londres et quelques passages plus dramatiques, la colorisation demeure assez lumineuse dans l’ensemble, insufflant une ambiance plus jeune et plus légère qu’à la plupart des séries se déroulant dans l’univers de Sherlock.

Une série incontournable et un tome que vous pouvez retrouver dans mon Top BD de l’année !

Publicités

Une Réponse to “Djian, Olivier Legrand et David Etien – Les Quatre de Baker Street, L’homme du Yard (Tome 6)”

  1. A noté pour mes escapades BDs à la bibliothèque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :