Christophe Lemoine et Cécile – Clara


Comment faire le deuil de sa maman ?

Christophe Lemoine et Cécile - Clara« Clara » raconte l’histoire d’une petite fille de sept ans qui doit apprendre à vivre sans sa maman, décédée suite à une maladie grave.

Le récit n’est donc pas très réjouissant, mais le fait d’aborder le sujet à travers le regard innocent de cette fillette lui donne beaucoup de force. Au fil des pages, le lecteur découvre comment cette petite vit le deuil de sa maman, s’isole, se réfugie dans l’imaginaire, avant de finalement accepter ce départ brutal. Même si je n’ai pas été trop convaincu par la métaphore utilisée par Christophe Lemoine en deuxième moitié d’album, je trouve qu’il aborde ce sujet douloureux avec beaucoup de justesse et de sensibilité.

Visuellement, le dessin tout en douceur de Cécile accompagne brillamment la sensibilité du scénario, tout en contrastant parfaitement la noirceur du récit. La colorisation aux tons pastel et les personnages tout en rondeurs rendent cette bande dessinée accessible aux plus petits.

Touchant, remarquable dans sa simplicité, ce récit saura séduire petits et grands.

Dans le même genre, je vous conseille vivement l’excellent Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill.

Ils en parlent également: Miss Alfie

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Publicités

7 Réponses to “Christophe Lemoine et Cécile – Clara”

  1. Je l’ai noté depuis le billet de Miss Alfie. Je compte bien le lire cet été.

  2. C’est noté…même si le sujet n’est guère plaisant à priori.

  3. Un sujet difficile oui, mais si tu rapproches cette BD de Ma maman est en Amérique…, je ne peux que noter !

  4. Un sujet o combien difficile mais je t’avoue que j’ai très envie de découvrir ce titre !

  5. Je suis curieuse de voir comment les auteurs ont réussi à traiter un sujet aussi sensible et difficile! Ce n’est jamais gagné pour moi ce genre d’histoires qui me font trop vite pleurer.

  6. Lu aussi à sa sortie, j’ai trouvé cet album intéressant. Pas de noirceur excessive mais plutôt l’impression de le fermer l’album en restant sur une note positive, malgré la délicatesse du sujet.

  7. Pour moi, c’est d’office non ce genre ce sujet. brrrr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :