Benjamin Von Eckartsberg et Thomas Von Kummant – Gung Ho, Court-circuit (Tome 2)


Plus rapides et plus mortels que des zombies !

Benjamin Von Eckartsberg et Thomas Von Kummant - Gung Ho, Court-circuit (Tome 2)Ce deuxième volet poursuit l’excellente saga post-apocalyptique proposée par les auteurs de La chronique des Immortels, Benjamin Von Eckartsberg et Thomas Von Kummant.

Le premier tome invitait à suivre l’intégration de deux adolescents au sein l’enceinte fortifiée de la colonie n°16, également appelée « Fort Apache », et faisait découvrir les règles très strictes qui régissent ces petites communautés confrontées à une menace extérieure redoutable.

Après l’attaque sanglante des monstres qui concluait l’album précédent, la tension retombe un peu au sein de la petite communauté isolée en territoire hostile. Si ce passage plus calme lève un peu plus le voile sur le fonctionnement de ces campements retranchés, il permet également au scénariste d’approfondir les relations entre les personnages, tout en mettant en avant les rivalités existantes entre les différents clans. L’arrivée d’un maître d’armes nippon et de sa jolie fille va d’ailleurs accroître les tensions existantes entre les adolescents.

Si la menace extérieure demeure invisible mais bel et bien présente durant cette première partie d’album, la seconde moitié joue à nouveau pleinement la carte de l’action, dévoilant une nouvelle fois tout le potentiel létal de cette « Plaie Blanche ». De plus, l’attaque du train d’approvisionnement annonce des temps particulièrement difficiles pour la petite colonie…

Visuellement, le graphisme de Thomas von Kummant est à nouveau de toute beauté. Outre des décors fourmillant de détails et des personnages réalistes et très expressifs, il installe une ambiance faussement optimiste à l’aide d’une colorisation chaude. Si ces couleurs printanières sont encore mises en avant par l’absence d’encrage, l’auteur parvient tout de même à y insuffler une menace latente, qui dévoile une nouvelle fois son visage à coups de giclées rouges. Le récit laisse alors une part plus importante à l’action et vire vers l’horrifique, abandonnant de nouveau le lecteur avec l’envie de découvrir la suite au plus vite.

Tout comme lors du premier épisode, l’album est également proposé en deux albums en format deluxe, limité à un tirage de 3000 exemplaires. Le lecteur a ainsi le choix entre la version classique prévue en cinq tomes de quatre-vingt pages et ce tirage spécial en dix tomes grand format enrichis d’un bonus d’une vingtaine de pages.

Une saga vivement conseillée que vous retrouverez également dans mon Top de l’année !

Publicités

2 Réponses to “Benjamin Von Eckartsberg et Thomas Von Kummant – Gung Ho, Court-circuit (Tome 2)”

  1. Tu me donnes très envie de poursuivre cette série, merci.

  2. J’ai beaucoup aimé le 1 qui fait partie de la sélection du Prix auquel participent mes collégiens. Le tome 2 m’attend, je le lis dès mon retour à la maison après quelques jours consacrés à des romans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :