Joe Sacco – Reportages


D’un drame humanitaire à l’autre en compagnie de Joe Sacco !

Joe Sacco - ReportagesDécoupé en six chapitres distincts, « Reportages » est un recueil d’articles réalisés par le célèbre journaliste BD pour la presse internationale. Connu du grand public pour ses reportages illustrés sur le conflit israélo-palestinien (« Palestine » et Gaza 1956) et sur l’ex-Yougoslavie (Gorazde), il aborde ici plusieurs crises qui ont eu lieu à travers le monde. Du Tribunal de La Haye aux troupes irakiennes, en passant par le conflit tchétchène, les immigrés africains de Malte, les laissés-pour-compte de l’Inde et la Palestine, Joe Sacco donne à nouveau la parole aux victimes de grands drames humains.

Optant pour une méthode journalistique identique à ses œuvres précédentes, il s’immisce au sein de la population, partage son quotidien, tout en enquêtant sur des événements du passé. Tout en décrivant la situation de la population, il revient sur les origines et le déroulement des drames en multipliant les témoignages. Si l’approche de Joe Sacco permet à nouveau de découvrir l’envers du décor et de partager la peine, la misère et le désarroi des rescapés sans jamais sombrer dans le pathos, cet album m’a cependant moins plu que les précédents.

Comme dans la plupart des recueils, la qualité des reportages est parfois inégale. Joe Sacco avoue d’ailleurs lui-même ne pas être fan de certains articles repris dans cet ouvrage. Il y a ensuite la brièveté de certains articles, qui ne permet pas toujours à l’auteur de livrer une analyse aussi fouillée que dans ses autres albums. Finalement, il y a l’aspect « déjà-vu » de certains passages (notamment le « Coup d’oeil sur Hébron ») pour ceux qui ont lu ses autres réalisations. Ce sont heureusement surtout les premiers articles qui souffrent de ces défauts, résultant en une très bonne deuxième moitié d’album. Si le travail de Joe Sacco peut certes toujours paraître un peu partisan, l’auteur assume pleinement ce parti-pris et s’en explique d’ailleurs de manière très intéressante lors de l’introduction.

La mise en images, qui ne se cantonne cette fois pas uniquement au noir et blanc, s’avère par contre toujours aussi efficace. D’un grand réalisme et particulièrement expressif, son dessin parvient à capter toute la cruauté et l’ignominie de ces grands drames humains.

Un ouvrage didactique et un travail journalistique méticuleux qui ravira surtout les fans de l’auteur.

Joe Sacco - ReportagesRetrouvez cet album dans mon Top du Festival d’Angoulême !

Ils en parlent également : Mo’

Lisez également l’avis à plusieurs mains de K.BD !

4 Réponses to “Joe Sacco – Reportages”

  1. Beaucoup plus abordable que ces autres albums je trouve. La découpe en chapitre y aide en grande partie.
    Totalement d’accord avec toi sur le « déjà-vu » de certains passages du reportage en Palestine : on a déjà vu certains personnages dans « Gaza 1956 »
    Alors, maintenant que tu as digéré « Gaza 1956″… que penses-tu de la digestion de cet album-ci ? ^^

  2. Bon, il y aura bientot aussi et enfin un Joe Sacco sur mon blog !
    mais d’avance je crois préférer également les récits où il fouille …
    Une info par rapport à Gaza1956, cela va être adapter au cinéma !

    http://www.francetv.fr/culturebox/la-bd-gaza-1956-de-joe-sacco-adaptee-sur-grand-ecran-80404

  3. […] disposer d’eux-mêmes est chimère. Fidèle à sa rigueur professionnelle, et comme l’explique Yvan, Joe Sacco opte « pour une méthode journalistique identique à ses œuvres précédentes, il […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :