Wilfrid Lupano et Paul Cauuet – Les vieux fourneaux, Ceux qui restent


Trois septuagénaires en grande forme !

Wilfrid Lupano et Paul Cauuet - Les vieux fourneaux, Ceux qui restentCette nouvelle saga signée Wilfrid Lupano invite à suivre les pas de trois vieillards qui se retrouvent lors d’un enterrement. S’il profitent de l’occasion pour ressasser de vieux souvenirs, c’est une lettre post-mortem de la défunte qui va mettre le feu aux poudres et transformer ces retrouvailles en une course-poursuite drôlement touchante.

Le récit repose en grande partie sur les personnages hauts en couleurs et terriblement attachants proposés par l’auteur. Au fil de ce road-movie il distille subtilement plusieurs flashbacks qui permettent de découvrir les liens qui unissent les différents protagonistes. Si Antoine, Mimile et Pierrot gagnent progressivement en épaisseur, les trois inséparables démontrent surtout que leurs vieux fourneaux sont encore loin d’être refroidis malgré leur âge avancé.

En se reposant sur les vaillants représentants de cette génération soixante-huitarde dont l’engagement syndical est parfaitement exploité, Wilfrid Lupano parvient également à pointer du doigt les dérives du monde capitaliste et individualiste dans lequel nous vivons. La tirade de Sophie est à ce titre aussi amusante que pertinente. Tous les dialogues sont d’ailleurs finement ciselés et particulièrement truculents.

Si les répliques des trois septuagénaires sont souvent à mourir de rire, l’aspect légèrement caricatural du dessin semi-réaliste de Paul Cauuet contribue également à l’expressivité de ces personnages extrêmement attachants et foncièrement humains. Le dessinateur avait déjà travaillé sur « L’Honneur des Tzarom » avec Wilfrid Lupano et livre une nouvelle fois de l’excellent boulot.

Un véritable coup de cœur que vous retrouverez dans mon Top de l’année.
Wilfrid Lupano et Paul Cauuet - Les vieux fourneaux, Ceux qui restent

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Publicités

17 Réponses to “Wilfrid Lupano et Paul Cauuet – Les vieux fourneaux, Ceux qui restent”

  1. Tant mieux si cet album est aussi réussi! J’aurais été très déçue d’être déçue par Lupano!

  2. Ils me rappellent les trois vieux papis de Gotainer, en plus mouvementés je pense… Encore un bon Lupano, chouette !

  3. Je l’achète Vendredi. Peut-être un article dès mercredi prochain? ^^

  4. Il est arrivé dans ma pal la semaine dernière. Hâte de le lire !

  5. Je le feuilletterai bien …

  6. Une de mes prochaines lectures ! Hâte !!

  7. J’hésitais, tu m’as convaincu !

  8. On me l’a vendue comme LA BD de l’année.
    On me l’a offerte hier.
    Alors j’ai hâte de la découvrir !

  9. […] cet album fait partie de mes meilleures lectures de l’année, les autres blogueurs de K.BD partagent cet engouement. Legof, toujours […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :