Luc Brunschwig & Roberto Ricci – Urban T1


Bienvenue à Sin City !

Luc Brunschwig & Roberto Ricci - Urban T1Non, pas le Sin City d’AC/DC ou de Frank Miller, mais celui de Luc Brunschwig. Cette ville de tous les plaisirs qu’il visita déjà en 1999, accompagnée de Jean-Christophe Raufflet, mais qu’il dû malheureusement (pour lui et pour nous) quitter prématurément tout en gardant probablement à l’esprit ces quelques mots : « Un jour, quand les circonstances le permettront, j’y retournerai ! »

Et alors qu’on n’y croyait plus vraiment, plus de dix ans après le premier et unique tome d’une série passée aux oubliettes, voilà que l’auteur foule à nouveau les rues perverties de Monplaisir. Force est de constater qu’après toutes ces années, le lecteur n’est pas vraiment dépaysé, retrouvant vite ses repaires au sein d’un univers remodelé, mais toujours rythmé par des jeux de téléréalité et axé sur des plaisirs immédiats et futiles. S’il ne faut que quelques planches pour se laisser à nouveau happer par cet univers fascinant, il en faut encore moins pour comprendre que cette cité à l’apparence idyllique, cache à nouveau de bien sombres secrets.

Si cette ville gérée par A.L.I.C.E, l’ordinateur central, et animée par un étrange lapin blanc nommé Springy Fool, n’a pas vraiment changée, ce n’est pas le cas du héros principal de cette revisite d’ « Urban Games ». C’est en effet en suivant les pas de Zachary Buzz que l’on (re)découvre ce gigantesque parc d’attraction où les plus grands criminels sont poursuivis par la brigade des Urban Interceptor et où chaque arrestation télévisée fait évidemment l’objet de paris monstres. En choisissant un héros, certes adulte, mais issu de sa campagne, Luc Brunschwig parvient donc à aborder cette société futuriste à travers le regard d’un personnage naïf et particulièrement attachant. Et si, en tant que fan de comics, j’ai pris grand plaisir à retrouver le justicier Overtime, j’ai également été séduit par cette campagne publicitaire que l’on croise dans l’ascenseur (ben quoi ? 🙂 ). Cette sympathique jeune femme démontre non seulement que les auteurs ont bon goût, mais est également parfaitement utilisée afin de montrer l’autre facette de ce havre de bonheur, dénonçant ainsi subtilement les méfaits de ce monde futuriste.

L’autre très bonne surprise de cette nouvelle version est le graphisme de Roberto Ricci. D’une manière ou d’une autre, il parvient à plonger ce monde fait de néons, de paillettes et de couleurs dans une ambiance oppressante et à distiller la noirceur qui anime les coulisses de cet univers enjôleur. Le travail qu’il réalise au niveau de l’architecture et des décors renforce encore l’attrait de ce « redesign ». Usant d’un dessin précis et détaillé, le dessinateur profite également de ce monde costumé pour truffer ses planches de nombreuses références. De Dark Vador à Wonder Woman, en passant par les Schtroumfs (encore eux !), il a l’embarras du choix parmi les milliers de déguisements mis gratuitement à la disposition des visiteurs de Monplaisir. Moi, je choisirais celui de Casimir !

Luc Brunschwig & Roberto Ricci - Urban T1Retrouvez cet album dans mon Top du mois et dans mon Top de l’année !

Lisez également l’avis de Mo’ sur K.BD !

Publicités

6 Réponses to “Luc Brunschwig & Roberto Ricci – Urban T1”

  1. […] avis d’Yvan, C… et de Manuelle Calmat sur […]

  2. Merci pour la belle critique 🙂

    • De rien 😉

      Dans un monde où la quantité est de plus en plus souvent mieux rémunérée que la qualité, c’est moi qui vous remercie de prendre le temps de soigner autant chaque case.

  3. Encore merci 🙂 pour le deuxième on cherchera de faire mieux…..c’est dur mais on espère d’arriver 😉

  4. […] univers de science-fiction à découvrir pour OliV, une des cinq meilleures BD de l’année pour Yvan, un tome introductif d’une série qui semble prometteuse pour Lunch. Quant à moi, je vous invite […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :