J.M. Straczynski et Shane Davis – Superman, Terre un


Des nouvelles origines signées JMS !

J.M. Straczynski et Shane Davis - Superman, Terre unProfitant de la sortie du film « Superman – Man of Steel », réalisé par Zack Snyder et produit par Christopher Nolan, Urban Comics multiplie les récits dédiés à la vedette kryptonienne de DC Comics. Outre les deux tomes signés Geoff Johns au sein de la collection DC Signatures, il faut également noter les rééditons de Superman – les Origines de Mark Waid et Leinil Francis Yu, de Superman – Kryptonite de Darwyn Cooke et Tim Sale et de Superman – Pour Demain de Brian Azzarello et Jim Lee.

À l’instar de la collection « Ultimate » de Marvel, ce label « Earth One » (« Terre Un » en français) propose une relecture moderne des super-héros dans un univers très accessible, débarrassé de toute continuité. Mais ce n’est pas tout, car DC Comics profite également de l’occasion pour rompre avec le mode de publication habituel en proposant des histoires complètes de plus de 100 pages au lieu des épisodes mensuels classiques d’une bonne vingtaine de pages. Le concept fonctionne immédiatement et outre les deux volumes de Superman (Superman, Earth 1 volume 1 et 2) repris dans ce tome de 250 pages, il faut également noter la parution du premier volume de « Batman Earth One » de Geoff Johns et Gary Frank outre-Atlantique.

C’est Joseph Michael Straczynski (« Supreme Power », Rising stars) qui est chargé de revisiter les origines de l’Homme de fer dans un contexte plus réaliste. La mission est périlleuse car il n’est pas le premier à s’attaquer aux origines de Superman et il devient donc de plus en plus difficile de proposer une alternative intéressante. Agée de plus de 60 ans, l’histoire de l’unique survivant de Krypton, est connue de tous et a déjà été revisitée plus d’une fois. Après le classique « Superman – L’homme d’acier » de John Byrne en 1986, le très beau « Superman – For All Seasons » de Jeph Loeb et Tim Sale en 1998, le très original All-Star Superman de Grant Morrison et Frank Quitely, le très sympathique Superman, Origines secrètes de Geoff Johns et Gary Frank et la version déjà très moderne de Mark Waid et Lenil Francil Yu (Superman – Droit du Sang), c’est maintenant au tour de J.M. Straczynski et Shane Davis de s’attaquer aux origines de Kal-El.

Straczynski propose un récit initiatique qui se concentre sur le développement psychologique de Clark Kent. Le jeune homme issu de Smallville cherche en effet encore le rôle qu’il jouera en tant que super-héros, mais cherche également encore sa place en tant qu’homme. En développant progressivement la personnalité de ce héros très humain, fragile et quelque peu isolé de la société, l’auteur parvient à intéresser les lecteurs à une histoire qu’il connaissent pourtant déjà. Si l’auteur a la bonne idée de ne pas immédiatement recycler les ennemis classiques de Superman, l’affrontement proposé avec le vilain de chacune des deux histoires est finalement assez classique. Mais, ces menaces ne sont en définitive qu’une excuse pour amener le héros à se trouver lui-même.

Visuellement, le trait fin et soigné de Shane Davis sied parfaitement au développement très humain du personnage dans un contexte moderne et réaliste. Les décors sont d’ailleurs très fouillés avec une ville de Metropolis et des tenues vestimentaires très moderne, notamment avec un Clark Kent qui ne porte une capuche (hoodie) et pas de slip (haha).

Une des meilleures revisites des origines de Superman avec Superman – Droit du Sang. Retrouvez d’ailleurs cet album dans mon Top de l’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :