Archive for the Warren Ellis Category

Warren Ellis et Jason Howard – Trees, Deux forêts (Tome 2)

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Séries, Urban Comics, Urban Indies, Warren Ellis, [DL 2016], [En cours], [Sans super-héros] with tags , on 23 décembre 2016 by Yvan

Des arbres qui dévoilent le côté sombre de l’Humanité !

Warren Ellis et Jason Howard - Trees, Deux forêts (Tome 2)Ce second volet, qui reprend les épisodes #9 à #14 de cette série écrite par Warren Ellis et dessinée par Jason Howard, contient donc deux épisodes de moins que le précédent, qu’Urban Comics proposait d’ailleurs pour la modique somme de dix euros.

Pour ceux qui auraient loupé cette offre de lancement plutôt alléchante, rappelons que cette saga imagine une invasion extra-terrestre plutôt originale. Ce ne sont en effet pas des petits bonshommes verts qui ont envahi la Terre, mais des arbres gigantesques qui se sont plantés aux quatre coins de la planète il y a de cela dix ans et qui sont, depuis, restés étrangement silencieux. Partant de ce postulat de base plutôt intéressant, le volet précédent distillait progressivement (et avec beaucoup de parcimonie) des informations concernant cette menace latente venue d’ailleurs, tout en proposant un récit choral qui invitait à suivre plusieurs personnages dans l’ombre des différents Arbres, de la Chine au Pôle Nord, en passant par l’Italie et la Somalie.

Cette suite, beaucoup plus linéaire, se focalise sur deux de ces personnages. Il y a tout d’abord le Dr Joanne Creasy qui, en tant qu’unique survivante de la catastrophe survenue à la station Blindhail, est envoyée sur l’île des Orcades après plusieurs mois de convalescence. Elle y part à la recherche de cette étrange fleur noire qui était à l’origine du désastre explosif survenu à la station arctique en fin de tome précédent. Il y a ensuite les magouilles politiques du nouveau Maire de New York, qui compte bien faire le ménage sous l’Arbre de Manhattan…

Malgré quelques révélations intéressantes concernant les méfaits des policiers de la ville de New York lors de l’atterrissage de l’Arbre de Manhattan et à propos des nouvelles découvertes de la biologiste autour de l’Arbre des îles britanniques, Warren Ellis en garde visiblement encore beaucoup sous la pédale, ne révélant pas encore ce que ces Arbres sont venus faire sur Terre. Le rythme de cette suite est également beaucoup plus lent, l’intrigue n’avançant que par petites touches. Si les plans machiavéliques du nouveau Maire de New York incluent encore un brin d’action, il ne se passe par contre pas grand-chose durant la balade du Dr Creasy sur l’île des Orcades. Les nombreux mystères qui entourent cet excellent récit de science-fiction incitent cependant le lecteur à tourner les pages de cet album, surtout qu’une menace latente semble constamment peser sur le récit… Le tout étant de savoir si la principale menace viendra des extra-terrestres ou des humains… Warren Ellis s’amuse en effet à dépeindre une Humanité qui ne se montre pas sous son plus beau jour depuis l’apparition de cette présence hors norme. Visuellement, le trait nerveux et hachuré de Jason Howard livre également de l’excellent boulot.

Retrouvez cette excellente saga dans mon Top Comics de l’année !

Publicités

Warren Ellis et Jason Howard – Trees, En pleine ombre

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Séries, Urban Comics, Urban Indies, Warren Ellis, [DL 2015], [En cours], [Sans super-héros] with tags , on 23 novembre 2015 by Yvan

Des arbres gigantesques venus d’ailleurs !

Warren Ellis et Jason Howard - Trees, En pleine ombreCe premier volet, qui reprend les épisodes #1 à #8 de cette série écrite par Warren Ellis et dessinée par Jason Howard, imagine une invasion extra-terrestre plutôt originale. Ce ne sont en effet pas des petits bonshommes verts qui ont envahi la Terre, mais des arbres gigantesques qui se sont plantés aux quatre coins de la planète il y a de cela dix ans et qui sont, depuis, restés étrangement silencieux.

Partant de ce postulat de base plutôt intéressant, Warren Ellis propose un récit choral qui passe d’un personnage à l’autre. De la quête identitaire et sexuelle d’un jeune étudiant en Art en Chine aux recherches scientifiques d’un biologiste au Pôle Nord, en passant un étrange professeur en Italie et un président en Somalie, Warren Ellis dresse non seulement le portrait de plusieurs personnages, mais distille également progressivement (et avec beaucoup de parcimonie) des informations concernant cette menace latente venue d’ailleurs. Si les personnages n’ont à priori rien en commun ils contribuent néanmoins tous à dépeindre une Humanité qui s’est adaptée/habituée à cette présence hors norme.

Les nombreux mystères qui entourent cet excellent récit de science-fiction incitent bien évidemment le lecteur à tourner les pages de cet album et ce dernier devra d’ailleurs attendre le deuxième volet pour en apprendre plus sur cette étrange menace car Warren Ellis en garde visiblement beaucoup sous la pédale. Visuellement, Jason Howard livre également de l’excellent boulot, notamment en proposant un trait plus nerveux que d’habitude.

Une excellente mise en bouche, qu’Urban Comics propose d’ailleurs de découvrir à seulement 10€… vous auriez donc tort de passer à côté. Retrouvez d’ailleurs cet album dans mon Top Comics de l’année !

Warren Ellis et Declan Shalvey – Moon Knight, Revenu d’entre les morts

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Marvel Now, One-shots, Panini, Warren Ellis, [Avec super-héros], [DL 2015] with tags on 2 mars 2015 by Yvan

Relaunch en six histoires courtes !

Warren Ellis et Declan Shalvey - Moon Knight, Revenu d'entre les morts (Marvel Now)Moon Knight est un super-héros Marvel auquel j’ai beaucoup de mal à accrocher. De temps en temps, profitant d’un relaunch ou du début d’un nouvel arc, je refais une tentative, mais, rien à faire, je n’adhère pas. La dernière tentative datait du run de Charlie Huston et David Finch, qui avaient essayé de faire revivre le personnage en 2006. Je me suis dit que ce relaunch au sein de la collection Marvel Now constituait une belle porte d’entrée pour le néophyte que je suis et le fait de voir Warren Ellis aux manettes à certainement contribué à me faire franchir le pas.

Une fois la lecture entamée, j’ai tout d’abord été surpris de constater que cette relance de Moon Knight se faisait à coups de one-shot. Ce tome contient donc six récits indépendants d’un épisode, dont l’unique fil conducteur est le personnage de Moon Knight. J’ai ensuite été agréablement surpris par le look très classe du personnage. C’est en effet vêtu d’un costard blanc trois pièces et d’un masque blanc orné du symbole de la lune que Marc Spector aide la brigade des homicides spécialisée à résoudre les affaires les plus sordides.

Lors de la première enquête, Moon Knight traque un tueur en série qui prélève des organes sur ses victimes. Il doit ensuite faire face à un sniper, puis combattre les fantômes d’une bande de punks. La deuxième partie d’album débute dans le monde des rêves avant de voir notre héros affronter les ravisseurs d’une petite fille. Gardant le meilleur pour la fin, Warren Ellis propose finalement l’histoire d’un flic jaloux de la relation privilégiée du héros avec sa hiérarchie et de son statut de super-héros adoré de tous.

Au fil des épisodes, le scénariste évoque brièvement les origines et certains passages clés issus du passé du personnage, permettant ainsi aux néophytes de bien saisir les tenants et les aboutissants de ce héros souffrant de personnalités multiples. Comme c’est souvent le cas avec les histoires courtes, le scénariste n’a pas le temps d’aller au fond des choses et la qualité varie au fil des chapitres. Il faut néanmoins constater que la qualité des histoires est très bonne sur l’ensemble et que l’on se laisse volontiers happer par chacune d’entre elles. Les récits sont parfaitement rythmés et contiennent généralement un passage de plusieurs planches porté sur l’action.

Visuellement, les dessins de Declan Shalvey sont en parfait adéquation avec les scénarii d’Ellis. L’auteur n’hésite pas non plus à faire preuve d’originalité, comme en témoigne cette scène où huit personnes sont abattues par un sniper, à raison d’une cible par case par planche. Il propose également plusieurs séquences d’action muettes qui sont d’une efficacité exemplaire.

Un bon tome, même si je ne suis toujours pas fan du personnage !

Ils en parlent également: Yaneck

Warren Ellis et Paul Duffield – FreakAngels, Volume 6

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Lombard, Séries, Warren Ellis, [Avec super-héros], [DL 2012], [Terminées] with tags on 11 juin 2012 by Yvan

La conclusion d’un excellent webcomics !

Warren Ellis et Paul Duffield - FreakAngels, Volume 6FreakAngels est une saga hebdomadaire initialement publiée sur Internet et reprise en six tomes cartonnés par les éditions du Lombard. Après l’excellent cinquième tome, j’ai donc résisté à la tentation d’aller lire gratuitement la conclusion de ce webcomics en VO sur le site www.freakangels.com et j’ai su attendre la publication de ce dernier tome en VF.

Le lecteur retrouve les 12 FreakAngels dans le sous-sol de la maison de Karl, où ils se sont réunis afin de discuter du rôle qu’ils doivent dorénavant jouer. Maintenant qu’ils ont découvert que tuer les dissidents ne fait qu’aggraver les problèmes, ils sont obligés de se trouver une nouvelle justice. Comment punir des individus tels que Luke et Mark, pour les méfaits qu’ils ont commis ? Warren Ellis continue de réinventer et de reconstruire cette société anéantie par douze surdoués à l’origine de la fin du monde, qui tentent dorénavant de réparer leurs fautes en protégeant la petite communauté de Whitechapel au cœur d’un Londres totalement dévasté.

Après avoir révélé l’origine du drame qui a plongé le monde dans le chaos, Warren Ellis ponctue cet ultime rassemblement de nombreuses révélations et boucle son intrigue avec brio, démontrant une nouvelle fois toute sa maîtrise narrative. Au niveau du graphisme, Paul Duffield continue de livrer de l’excellent boulot dans un style légèrement manga et un peu statique, entièrement au service de la lisibilité de cette saga publié sur le net en format gaufrier de 4 cases par planche, à raison de 6 planches par semaine. Après le passage psychédélique de Connor lors du tome précédent, l’auteur peut maintenant se lâcher lors d’un final riche en effets spéciaux. En alternant des passages consacrés aux découvertes d’Alice aux scènes bavardes dans le sous-sol de la maison de Karl, le dessinateur parvient à s’extraire du décor fort dénudé de cette cave pour proposer des paysages londoniens beaucoup plus intéressants à mettre en images.

Une excellente saga !

Retrouvez cet album dans mon TOP de l’année !

Warren Ellis & Paul Duffield – FreakAngels, Volume 5

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Lombard, Séries, Warren Ellis, [Avec super-héros], [DL 2011], [Terminées] with tags on 31 décembre 2011 by Yvan

Une série hallucinante !

Warren Ellis & Paul Duffield - FreakAngels, Volume 5FreakAngels est une saga hebdomadaire initialement publiée sur Internet et reprise en six tomes cartonnés par les éditions du Lombard.

Le cinquième volet de ce webcomics imaginé par Warren Ellis et dessiné par Paul Duffield débute par un résumé des épisodes précédents, qui permet de revenir sur les événements clés de cette saga et sur chacun des douze personnages qui l’animent.

La conclusion de la traque de Luke et les révélations qui accompagnent le retour de Mark continuent de perturber le fragile équilibre de cette étrange communauté qui vit recluse au cœur d’un Londres dévasté. Alors que la petite communauté de Whitechapel semblait s’être trouvée un but lors du troisième volet, le retour des deux électrons libres augmentent les tensions entre les FreakAngels. Maintenant qu’ils ont découvert que tuer les dissidents ne fait qu’aggraver les problèmes, ils sont obligés de trouver d’autres solutions. Après avoir révélé l’origine du drame qui a plongé le monde dans le chaos lors du tome précédent, Warren Ellis se concentre maintenant sur l’étendue des pouvoirs des douze, tout en levant le voile sur le passé de Connor. Rythmant son récit de nombreux rebondissements, l’auteur démontre une nouvelle fois toute sa maîtrise narrative.

Si le scénario de ce webcomics demeure passionnant, c’est au niveau du graphisme que ce cinquième volet se distingue du reste de la série. Se cantonnant jusqu’à présent dans un style légèrement manga et un peu statique, entièrement au service de la lisibilité de cette saga publié sur le net en format gaufrier de 4 cases par planche, à raison de 6 planches par semaine, Paul Duffield s’octroie ici beaucoup plus de liberté. Que ce soit lors du monologue de Luke ou lors du passage psychédélique de Connor, le dessinateur se lâche un peu plus qu’auparavant et en met plein la vue du lecteur.

Me voilà donc devant un dilemme : aller lire gratuitement la conclusion de ce webcomics en VO sur le site www.freakangels.com ou attendre la publication du dernier tome en VF ?

Retrouvez cet album dans mon TOP comics 2011 !

Warren Ellis & Paul Duffield – FreakAngels, Volume 4

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Lombard, Séries, Warren Ellis, [Avec super-héros], [DL 2011], [Terminées] with tags on 26 décembre 2011 by Yvan

L’origine du drame !

Warren Ellis & Paul Duffield - FreakAngels, Volume 4FreakAngels est une saga hebdomadaire initialement publiée sur Internet et reprise en six tomes cartonnés par les éditions du Lombard.

Si les deux premiers volumes s’attardaient sur le développement psychologique des douze protagonistes au sein d’un univers post-apocalyptique, le volet précédent accélérait le rythme de narration et faisait véritablement décoller cette saga imaginée par Warren Ellis et dessinée par Paul Duffield. Et alors que le lecteur était encore pendu au cliffhanger du tome précédent, Warren Ellis le prend à contre-pied en revenant sur les événements qui ont plongé la Terre dans le chaos. Alors que l’origine du drame n’avait jusque-là été évoquée qu’à demi-mot, un long flash-back permet enfin de découvrir les événements qui ont conduit les douze FreakAngels à unir leurs pouvoirs pour détruire notre civilisation.

A la fin de cette séquence qui propulse le lecteur six ans en arrière, l’auteur reprend l’histoire là où il l’avait arrêtée à la fin du troisième tome. De la conclusion de la traque de Luke aux révélations qui accompagnent le retour de Mark, les rebondissements sont nombreux et ce quatrième volet vraiment passionnant. Outre le rythme plus nerveux, Warren Ellis propose des dialogues encore plus incisifs et lève encore un peu plus le voile sur l’étendue des pouvoirs des douze. Le retour de Mark permet également d’en apprendre un peu plus sur le seul FreakAngels dont l’auteur n’avait pas encore développé la psychologie.

Visuellement, le style légèrement manga et un peu statique de Paul Duffield sied globalement assez bien au scénario d’Ellis et semble parfaitement adapté à une lecture sur écran. Les amateurs peuvent d’ailleurs aller lire ce webcomics en VO sur le site www.freakangels.com, où cette saga publié en format gaufrier de 4 cases par planche a trouvé la vie, à raison de 6 planches par semaine.

Du tout bon, que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans mon TOP comics 2011 !

Warren Ellis & Paul Duffield – FreakAngels

Posted in BANDES DESSINÉES, Comics, Lombard, Séries, Warren Ellis, [Avec super-héros], [DL 2011], [Terminées] with tags on 23 décembre 2011 by Yvan

Après l’apocalypse !

Warren Ellis & Paul Duffield - FreakAngelsFreakAngels est une saga hebdomadaire initialement publiée sur Internet et reprise en six tomes cartonnés par les éditions du Lombard. Ce troisième volet propose la suite de ce webcomics imaginé par Warren Ellis et dessiné par Paul Duffield et fait véritablement décoller la saga.

Après deux tomes au rythme lent, qui permettaient à l’auteur de s’attarder sur la psychologie des membres de cette étrange communauté qui vit recluse au cœur d’un Londres dévasté, ce nouvel album modifie le rythme de la saga. Le lecteur se retrouve à nouveau plongé dans cet univers post-apocalyptique, en compagnie de ces jeunes gens aux pouvoirs mystérieux qui tentent dorénavant de créer un havre de paix à Whitechapel en essayant de subvenir aux besoins de la population et des nouveaux réfugiés.

Alors que les FreakAngels se sont enfin trouvé un but, deux nouvelles menaces viennent cependant tout mettre en péril. Il y a tout d’abord la découverte d’un corps qui indique la présence d’un tueur au sein même de la communauté, mais il y a surtout le comportement de Luke qui n’annonce rien de bon. À l’inverse des deux tomes précédents, la menace n’est donc plus extérieure et les rebondissements sont beaucoup plus nombreux. L’action et le suspense sont au rendez-vous et si l’auteur n’en raconte pas plus sur l’origine du drame qui a détruit le monde, il continue néanmoins de lever le voile sur le passé des personnages et sur leurs pouvoirs.

Le style légèrement manga et un peu statique de Paul Duffield peine un peu lors des scènes d’action, mais sied globalement assez bien au scénario d’Ellis et semble parfaitement adapté à une lecture sur écran. Les amateurs peuvent d’ailleurs aller lire la saga en VO sur le site www.freakangels.com

Retrouvez d’ailleurs ce comics dans mon TOP 2011 !