Archive for the Barbara Abel Category

Barbara Abel – Et les vivants autour

Posted in Barbara Abel, Littérature with tags , on 22 mars 2020 by Yvan

Mettre fin au coma…

Barbara Abel - Et les vivants autourC’est autour de Jeanne que gravitent les vivants. Cette dernière est plongée dans un coma depuis quatre ans, pouponnée quotidiennement par sa mère et maintenue artificiellement en vie grâce à la médecine et aux finances de son père. Cela fait cependant quelque temps que les médecins préconisent l’arrêt des soins et lorsque le docteur Goossens convoque la famille, ceux-ci s’attendent inévitablement à l’irrémédiable… mais pas forcément au pire…

La révélation du médecin (tirée d’un fait divers dont je me souvenais, mais que je ne dévoilerai pas afin de ne pas gâcher votre plaisir de lecture) est le point de départ de ce thriller psychologique qui va faire voler en éclats une famille somme toute assez banale. Si Barbara Abel aborde le sujet difficile de l’arrêt des soins lorsque l’espoir de guérison devient quasiment nul, elle démontre surtout une nouvelle fois sa capacité à brosser des personnages comme vous et moi, mais qui dévoilent progressivement leurs failles et leur côté obscur… au grand bonheur des fans de polar que nous sommes !

La première moitié du roman s’immisce lentement au cœur de la famille Mercier, brisant les apparences, dévoilant les rancœurs et les secrets, petit à petit, à coups de non-dits et de révélations qui tiennent en haleine. Puis, dans la seconde moitié, les choses s’enveniment et s’accélèrent, accentuant l’aspect thriller du récit et transformant l’ensemble en un page-turner efficace.

Malgré un dénouement que l’on pourra certes qualifier de prévisible, je reste fan absolu de Barbara Abel (Je sais pas, Je t’aimeEcouter le noir) !

Et les vivants autour, Barbara Abel, Belfond, 444 p., 19€

Ils en parlent également : EmOtionS, Lire & courir, Livresse du noirSonia, Aude, Mélie, Entre deux livres, Céline, Dou livresque, Gaboninfoslive, Mon rêve d’été, Mes petits bonheurs, Doc bird, Livres addict, AngéliquePascale bouquineChapitres à lire

Collectif – Ecouter le noir

Posted in Barbara Abel, Franck Thilliez, Littérature, R.J. Ellory with tags on 3 novembre 2019 by Yvan

Une bonne nouvelle !

Collectif - Ecouter le noirSi, en tant qu’amateur de polars, j’adore le noir, la nouvelle n’est cependant pas vraiment mon genre de prédilection. Je me souviens néanmoins avoir beaucoup apprécié l’initiative « Doggybags » en bande dessinée, qui permettait de découvrir de nouveaux auteurs grâce à des récits, certes courts, mais délicieusement sombres. Puis, récemment, quelques auteurs de renom, tels que Vincent Hauuy avec « Le Repas » ou Franck Thilliez avec « Origines » sont parvenus à me séduire en proposant gratuitement des nouvelles d’excellente qualité.

Etant grand fan du blog littéraire EmOtionS d’Yvan Fauth, qui est à l’origine de ce recueil de nouvelles noires sur le thème de l’audition, je me suis donc laissé tenter par ce roman qui regroupe de surcroît une très belle brochette d’auteurs. Outre deux récits écrits à quatre mains (Barbara Abel et Karine Giebel, Jérôme Camut et Nathalie Hug), les autres auteurs présents sont Sonja Delzongle, François-Xavier Dillard, R.J. Ellory, Nicolas Lebel, Sophie Loubière, Maud Mayeras, Romain Puértolas, Laurent Scalese et Cédric Sire. Rien que des auteurs que j’apprécie ou que j’avais envie de découvrir !

Si le résultat est forcément un peu inégal, avec des styles assez différents malgré une thématique commune, j’ai vraiment apprécié cette lecture. Il y a d’une part le plaisir de retrouver quelques auteurs dont je suis grand fan, tel que R.J. Ellory, mais surtout de découvrir quelques auteurs que je n’avais jamais lu, mais dont j’ai dorénavant envie de découvrir les romans, tel que Maud Mayeras ou François-Xavier Dillard. Mais le plus grand exploit de ce recueil est probablement qu’il n’y a pas une seule nouvelle qui ne m’a pas plu. Parvenir à attirer des grands noms, tout en proposant de la qualité… Que demander de plus ?

Tous les fans de récits noirs devraient donc y trouver leur compte… même s’ils ne sont pas fans de nouvelles !

Ecouter le noir, Collectif, Belfond, 288 p., 18,50€

Ils en parlent également : Lord Arsenik, Anne-SophieAude, ClaireMichel, OphélieLarsinetteSam, Sonia, SuzieVirginie, Lectures du dimanche, Black novel 1, Des plumes et des livres, Entre deux livres, Au fil de l’histoirePause polars, Collectif Polar, Le bouquin ivre, Cannibal lecteur, Livresse du noir, Sangpages, Ma bibliothèque bleue, NigraFolia, Et le monde de Sosso, Culturez-moi, Delcyfaro, The love book, Songe d’une nuit d’été, Une vie toute simple, Luciole

Barbara Abel – Je t’aime

Posted in Barbara Abel, Littérature with tags on 27 juin 2018 by Yvan

La descente aux enfers d’une famille recomposée…

Barbara Abel - Je t’aimeSi Barbara Abel (« Derrière la haine », « Je sais pas ») aime mettre la famille au cœur de ses intrigues, elle nous invite cette fois à faire la connaissance d’une famille recomposée. Maude, la maman de Suzie (11 ans) et d’Arthur (15 ans), et Simon, le papa d’Alice (17 ans), ont en effet retrouvé l’amour et tentent de faire cohabiter une progéniture qui ne voit pas forcément tous ces rapprochements d’un bon œil. Lorsque Maude surprend sa belle-fille en train de fumer un joint dans sa chambre, elle décide donc de ne rien révéler à son conjoint afin d’améliorer la relation tendue qu’elle entretient avec l’adolescente. Un petit secret qui aura cependant des conséquences dévastatrices …

Barbara Abel a l’art d’imaginer des intrigues d’un réalisme effrayant, tout en brassant le portrait de gens ordinaires, auxquels le lecteur n’a aucun mal à s’identifier. Puis vient ce petit grain de sable qui bouleverse un quotidien en apparence si paisible et qui fait émerger toutes les tensions sous-jacentes de cette famille recomposée, mettant à nu quelques secrets qui détruiront tout sur leur passage. Le résultat est un thriller psychologique addictif, mâtiné d’un drame familial renversant, où l’amour maternel/paternel pousse des personnes bien intentionnées à faire des choses qui font parfois froid dans le dos…

Encore du tout bon Barbara Abel !

Barbara Abel – Derrière la haine

Posted in Barbara Abel, Littérature with tags on 9 mars 2018 by Yvan

Derrière l’amitié…

Barbara Abel - Derrière la haine« Derrière la haine » invite à suivre l’histoire de voisins qui tissent des liens d’amitié très forts, mais dont la relation va subitement s’égratigner suite à un drame épouvantable.

Barbara Abel a la bonne idée d’ouvrir son roman sur une dispute terrible entre les deux familles, avant de revenir sept ans en arrière, longtemps avant l’évènement qui remplacera leur amitié par des reproches, de la haine et de la rancœur. Ce procédé donne inévitablement envie au lecteur de découvrir ce qui pousse les deux couples d’amis à se déchirer de la sorte.

Si son dernier roman (« Je sais pas ») m’a semblé plus abouti au niveau du style, j’ai préféré l’intrigue de ce thriller psychologique. En puisant ses personnages parmi monsieur et madame Tout-le-monde, Barbara Abel installe non seulement son histoire au sein d’un environnement débordant d’authenticité, mais nous rapproche également très facilement de ces gens qui pourraient être nos voisins. Une fois la tragédie survenue, l’auteure installe un climat de malaise, voire même de paranoïa, permanent, qui dévoile la part d’ombre des personnages et fait régulièrement froid dans le dos. Il devient alors impossible de lâcher ce thriller psychologique qui tient en haleine jusqu’à la fin.

J’ai donc beaucoup aimé et je ne manquerai pas de lire « Après la fin ».

Barbara Abel – Je sais pas

Posted in Barbara Abel, Littérature with tags on 11 novembre 2016 by Yvan

Une fillette à l’attitude déroutante !

Barbara Abel – Je sais pasJe n’avais encore jamais lu de romans de Barbara Abel mais, étant grand fan de polars, cela devait forcément arriver un jour. Il aura donc fallu attendre qu’elle sorte celui-ci, dont le titre n’incite pas forcément les indécis à franchir le pas, pour que je me laisse tenter par cette auteure.

Le récit aurait pu être celui d’une petite famille comme les autres, jusqu’au jour où Camille, la maman, tombe amoureux d’un autre. Voilà qui est embêtant me direz-vous et… lorsqu’Emma, la petite fille de cinq ans, surprend les deux amants, le récit se corse encore un peu. Puis, quand la gamine est portée disparue lors d’une sortie scolaire en forêt, le quotidien du couple se transforme carrément en véritable cauchemar…

Barbara Abel propose un thriller psychologique parfaitement maîtrisé qui part d’un quotidien tout à fait ordinaire jusqu’à ce que la petite vie bien rangée de cette famille sans histoires s’enraye à cause du secret que cache la mère. Au fil des pages et des rebondissements, les différents personnages dévoilent leurs faiblesses et leurs failles. Du père de famille un peu trop rigide au passé turbulent de l’amant, en passant par une institutrice diabétique et une fillette à l’attitude déroutante qui répète constamment qu’elle ne sais pas, l’auteure joue avec non nerfs et multiplie les fausses pistes. Tout en jouant avec nos certitudes, elle fait progressivement monter la tension et nous plonge dans un climat de paranoïa qui fait parfois froid dans le dos. Ajoutez à cela un style d’écriture limpide et fluide et vous obtenez un page-turner qui vous tient inévitablement de la première à la dernière page.